Feed aggregator

English French German Italian Portuguese Russian Spanish

Для российского политика возраст неважен, важен только опыт

Pravda - 6 hours 38 min ago
Сенатор США, республиканец Билл Кэссиди отметил, что многие из высших руководителей Америки "весьма преклонного возраста". Экс-врач утверждает, что "возраст 80+ у любого человека сопровождается быстрым спадом умственной деятельности”. И на основании этого он предложил им "проходить тесты на когнитивные способности". В России тоже много политиков "в возрасте". Например, Валентине Терешковой — 84, Геннадию Зюганову — 77, Владимиру Жириновскому — 75… Но они все в прекрасной форме. И подобных предложений (и предположений) не поступало. Может, у нас как-то по-другому политика построена?
Categories: Russia

Axe Washington - Ouagadougou : Le général Aimé Barthélémy Simporé, médaillé de la Légion d'honneur américaine

Le Faso - 7 hours 1 min ago

Le ministre de la défense nationale et des anciens combattants, le général de brigade Aimé Barthélémy Simporé a obtenu la médaille de la Légion d'honneur américaine, ce jeudi 21 octobre 2021 à Ouagadougou. Il a reçu sa médaille des mains de la sous-secrétaire d'Etat aux affaires africaines des Etats-Unis, Mary Catherine Phee en séjour au Burkina.

Confirmé au poste de ministre de la défense en remplacement de Roch Kaboré, le 1' octobre dernier, le général de brigade Aimé Barthelemy Simporé arbore déjà une nouvelle médaille sur sa tenue. Il s'agit de celle de la légion d'honneur américaine.

Une vue des participants à la cérémonie de décoration

Une distinction qui lui a été décernée par la sous-secrétaire d'Etat aux affaires africaines des Etats-Unis, Mary Catherine Phee, pour le service « exceptionnel » rendu aux Etats-Unis alors qu'il était attaché militaire de défense entre octobre 2014 et janvier 2019. La médaille lui a été remise en présence du ministre des affaires étrangères, de la coopération, de l'intégration africaine et des Burkinabè de l'extérieur, Alpha Barry.

Mary Catherine Phee, sous-secrétaire d'Etat aux Affaires africaines des Etats-Unis

Une expertise saluée

A en croire la sous-secrétaire d'Etat aux affaires africaines, le récipiendaire est apprécié pour son leadership et ses initiatives en faveur du rapprochement entre le Burkina et le pays de l'Oncle Sam. Aux dires de Mary Catherine Phee, il a participé à des sessions de formations aux Etats-Unis et a travaillé avec l'armée américaine. D'ailleurs les attachés américains lui doivent leur bonne intégration au Burkina. Selon la partie américaine, l'expertise du général Simporé et sa collaboration a surtout permis à leur pays de mieux cerner le défi sécuritaire au Sahel, notamment au Burkina.

Plus tôt dans la matinée, Mary Cathérine Phee a été reçu par le président du Faso, Roch Kaboré

Marque de bonnes relations

« Ce prix est très important et c'est un immense honneur pour moi de lui décerner cela lors de mon premier déplacement au pays de Thomas Sankara », a laissé entendre la sous-secrétaire d'Etat. Pour sa part, le ministre des affaires étrangères Alpha Barry s'est réjoui de l'honneur fait au Burkina à travers cette distinction qui est à n'en point douter une marque des bonnes relations de l'axe Ouagadougou – Washington.

En rappel, avant la cérémonie de distinction Mary Catherine Phee a échangé avec le président du Faso en fin de matinée sur des sujets tels que la démocratie, la sécurité et l'économie. Notons qu'avant d'occuper le poste de secrétaire d'État adjointe américaine aux affaires africaines, Mary Catherine Phee occupait le poste d'ambassadrice des États-Unis au Soudan du Sud.

HFB
Lefaso.net
Photos : Lambert O.

Categories: Burkina Faso

Dégradation de la situation sécuritaire à l'Est du Burkina : Que dit le gouvernement, finalement ?

Le Faso - 7 hours 3 min ago

Depuis quelques semaines, des informations sont récurrentes sur la dégradation de la situation sécuritaire dans la région de l'Est. Entre appels au secours de populations « prises en otage » et résignations, des citoyens et ressortissants de cette partie du pays s'interrogent sur ce qui ne va pas pour que les choses se passent ainsi. De nombreuses sources font état de ce qu'il est quasiment interdit pour les agents de l'Etat et/ou une certaine catégorie de personnes, d'emprunter certains axes menant à des chefs-lieux de province ou de l'intérieur de la région vers le chef-lieu, Fada N'Gourma.

Depuis le début de la semaine, les informations font état de la fermeture d'écoles dans certaines localités de la région, due à la dégradation de la situation sécuritaire. En témoigne, ce massage du maire de la commune de Kantchari, publié il y a quelques heures et relayé par gulmu.info, média s'identifiant comme « source sûre d'informations de la région Est » du Burkina : « Bonsoir chers tous. C'est avec regret que nous assistons à la fermeture des établissements scolaires de Kantchari ce matin. En effet la situation sécuritaire du moment dans notre région sème une psychose généralisée dans la plupart des milieux. Je comprends bien la décision de la fermeture des classes à juste titre. Nous espérons tous que la situation va s'améliorer dans les jours à venir afin de rassurer tout le monde. En attendant donc des lendemains meilleurs et au regard de la situation sécuritaire difficile, j'invite les uns et les autres à rester sur place et ne pas essayer pour le moment d'effectuer des déplacements du côté de Fada, le temps que les choses évoluent positivement. Ce serait risquer sa vie si quelqu'un venait à le faire. A tous, je vous traduis mes sincères remerciements pour tous les efforts consentis jusque-là dans la commune de Kantchari. Comme dit le dicton, à l'impossible, nul n'est tenu. Que Dieu veille sur chacun de nous et sur nos familles respectives. Qu'il nous apporte paix et sécurité. Du courage. Soyez bénis ».

Le même média, dans une analyse de la situation, publiée le 20 octobre 2021, dépeint l'environnement à travers un titre évocateur : « Nos FDS ont-ils laissé l'initiative des offensives aux terroristes ? ». Et le confrère, dans une sorte d'agacement, campe : « Les terroristes prennent du terrain dans la région de l'Est. Comme si nos forces de défense et de sécurité ne voulaient pas aller au combat, les terroristes envahissent nos villes. Aucune commune de la province de la Tapoa, n'est épargnée. Les villes sont encerclées à tour de rôle, les voies sont toutes occupées, les forces de l'ordre et de défense sont toujours dans les casernes et les populations subissent le courroux des nouveaux maîtres ».

Au moment où nous tracions ces lignes, c'est une note d'une compagnie nationale de transport desservant cette région, qui informe : « Suite à la dégradation de la route Ouaga-Diapaga et Ouaga-Kompienga, la société de transport Sana Rasmané ‘'TSR'' informe son aimable clientèle qu'indépendamment de volonté, la ligne sera suspendue à compter du jeudi 21 octobre 2021 ». Une nouvelle donne qui vient, selon des citoyens de la localité, isoler les provinces de la Tapoa et de la Kompienga du reste du pays.

Mais face à cette atmosphère difficile suffisamment et permanemment relayée, certains Burkinabè y voient l'apologie du terrorisme, voire une exagération de la situation. Dès lors, ne serait-il pas idéal que le gouvernement pipe mot sur cette actualité pour surtout situer les populations, notamment celles de la localité ? En tout cas, ce silence des dirigeants laisse à des interprétations qui n'arrangent pas la dynamique de l'idéal d'un front commun contre le mal.

Lefaso.net

Categories: Burkina Faso

FESPACO 2021 : Le Syndicat national des artistes-musiciens du Burkina Faso dénonce le tâtonnement du ministère de la Culture

Le Faso - 7 hours 8 min ago

Le Syndicat national des artistes-musiciens du Burkina Faso (SYNAMUB) a, ce jeudi 21 octobre 2021 à Ouagadougou, animé une conférence de presse pour analyser la situation qui prévaut dans le secteur culturel, la filière musique en particulier, et dénoncer ce qu'il qualifie de « gestion mafieuse des plateaux d'animation du FESPACO 2021 ».

« C'est la première fois qu'une édition du FESPACO suscite autant de cacophonie dans son organisation ; tohu-bohu inutile dont le chef d'orchestre demeure madame le ministre chargé de la culture. Nous en voulons pour preuves, ses récentes échauffourées avec le chorégraphe Serge Aimé Coulibaly », ont brandi les conférenciers.

Ils ont exprimé leur déception vis-à-vis du directeur général du Centre national des arts, du spectacle et de l'audio-visuel (CENASA), Seydou Zongo alias Zêdess, par ailleurs chargé, disent-ils, de sélectionner les artistes-musiciens pour les animations aux éditions du FESPACO. Le syndicat reproche au directeur général, « une gestion mafieuse des plateaux d'animation du FESPACO 2021 ».

« Nous avons constaté avec désolation, que la sélection des artistes musiciens lors du FESPACO 2021, s'est faite selon les humeurs et les desideratas du DG (directeur général) du CENASA qui a décidé de fouler magistralement au pied les critères qu'il a lui-même édictés lors de l'appel à candidature du 6 octobre 2021. A quoi donc a servi cette mascarade appelée ‘'appel à candidature'', si les dés étaient pipés d'avance ? », questionne le secrétaire général du SYNAMUB, Abdoul-Kader Ouattara alias Almamy KJ, qui dénonce également une « gestion mafieuse » du CENASA.

Almamy KJ, Secrétaire général du SYNAMUB.

Au-delà de la « gestion mafieuse » du CENASA, le SYNAMUB a pointé le manque de soutien du ministère en charge de la culture aux artistes, contrairement aux autres départements comme le sport avec les ‘'champions'' comme Iron Biby, Hugues Fabrice Zango, etc.

Fort de la situation, le SYNAMUB fait des recommandations aux responsables de la culture. Il s'agit de la relecture du statut de l'artiste par le ministère de la Culture avec la participation des syndicats des artistes ; la représentation des syndicats d'artistes-musiciens aux instances où se discutent et se décident leur sort ; la transparence dans la sélection des artistes-musiciens lors des manifestations organisées par l'Etat, telles que la SNC, le FESPACO… et l'augmentation des cachets des artistes nationaux à 300 000 francs CFA au minimum pour le play-back et 1 000 000 francs au minimum pour le live ; la dotation de toutes les radios et télévisions d'un logiciel unique de comptabilisation des œuvres musicales exploitées afin que les droits d'auteurs des artistes-musiciens ne soient plus payés de façon aléatoire.

Il préconise également un audit financier du BBDA (Bureau burkinabé des droits d'auteur) avec la participation de toutes les organisations d'artistes ; la réduction des frais de location de la salle de spectacle du CENASA à 100 000 francs pour les artistes-musiciens du Burkina dans le cadre de leurs spectacles ; la révision des conditions d'octroi de la subvention ou du prêt accordé par le Fonds de développement culturel et touristique afin de rendre éligibles tous les artistes.

Lefaso.net

Categories: Burkina Faso

Conseil économique et social : Bonaventure D. Ouédraogo prend officiellement les rênes

Le Faso - 7 hours 13 min ago

Nommé le 29 septembre 2021 à la tête du Conseil économique et social (CES) , Bonaventure D. Ouédraogo a officiellement été installé dans ses fonctions, ce jeudi 21 octobre 2021. Cette cérémonie a également consacré l'installation des autres membres de l'institution.

« Cette cérémonie d'installation fait suite au décret pris le 29 septembre 2021 par le président du Faso portant nomination de Ouédraogo D. Bonaventure à la tête du Conseil économique et social, ainsi que la nomination des 90 membres de cette institution chargée de donner son avis sur les questions à caractère économique, social ou culturel portées à son attention par le président du Faso ou le gouvernement », rappelle la direction de la communication de la présidence du Faso.

« Cette nouvelle mandature est un éventail de compétences qui renforcera la démocratie participative et contribuera efficacement par ses conseils et avis à l'exécutif, au développement économique et social de notre pays », rapporte la direction de la communication des propos du président Roch Kaboré qui a présidé la cérémonie qui s'est déroulée dans l'enceinte même de Koysam (palais présidentiel).

« Nous prenons solennellement l'engagement de faire de notre Institution un cadre propice de concertation permanente, d'échanges avertis et féconds et de marquer notre mandat du sceau de la créativité, de l'innovation et d'œuvrer avec sagesse et rigueur à l'atteinte de nos objectifs », lit-on des propos du nouveau président du CES, Bonaventure D. Ouédraogo.

Bonaventure D. Ouédraogo (à droite), succède ainsi à Moïse Napon.

Cette nomination et de l'installation viennent tourner la page de la crise à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) où nommé pour le compte de la chefferie coutumière, Bonaventure D. Ouédraogo avait fait l'objet d'une récusation par le Chef de file de l'opposition politique au Burkina Faso, qui le soupçonnait d'être militant du parti au pouvoir (le Mouvement du peuple pour le progrès, MPP).

Organe à caractère consultatif, le CES fait donc des délibérations qui ne sont pas contraignantes vis-à-vis des destinataires (notamment le gouvernement). Fort de 90 conseillers, il tient chaque année, deux sessions ordinaires sur des sujets d'intérêt national.

Les Conseillers, au nombre de 90, sont des représentants des structures socio-professionnelles du pays. D'autres Conseillers sont nommés es-qualité. Voici les différents secteurs socioprofessionnels représentés au CES. L'institution se compose de membres es-qualité ; de représentants des secteurs de l'agriculture, de l'élevage et assimilés ; représentants du secteur commercial ; représentants des secteurs financier, bancaire, des assurances et du système financier décentralisé ;

représentants des secteurs du bâtiment, des travaux publics, de l'urbanisme et assimiles ; représentants des secteurs des transports et du tourisme ; représentants des secteurs de la presse et de la communication ; représentant de la chambre de commerce ; représentants de l'administration économique et financière ;

représentant de l'administration générale ; représentant de l'administration du travail ; représentants des secteurs de l'environnement, de l'hydraulique et du cadre de vie ; représentants des secteurs de l'éducation et de la formation ; représentants des secteurs de la santé et de l'action sociale ; représentants des professions libérales ; représentants du secteur de la recherche scientifique ; représentants des organisations d'employeurs ; représentants des syndicats de travailleurs ;

représentants des associations culturelles ; représentants des artistes, écrivains et cinéastes ; représentants des organisations non gouvernementales ; représentants des associations de promotion des droits humains et de la démocratie ; représentants des associations sportives ; représentants du secteur des pme/pmi ; représentants du secteur informel ; représentants des structures et associations de jeunesse ; représentantes des structures et associations de femmes ; représentant des associations des retraites ; représentants des autorités traditionnelles, coutumières et religieuses ; représentants des associations des parents d'élevés.

Lefaso.net

Categories: Burkina Faso

Libre circulation des personnes et des biens dans l'espace CEDEAO : Un panel pour outiller les acteurs du grand-ouest du Burkina

Le Faso - 7 hours 18 min ago

Le ministère des Affaires étrangères, de la coopération, de l'intégration africaine et des Burkinabè de l'extérieur organise, les 21 et 22 octobre 2021 à Bobo-Dioulasso, un panel sur la libre circulation des personnes et des biens dans le contexte des mouvements mixtes dans l'espace CEDEAO. Cette rencontre se tient au profit des acteurs des régions des Hauts-Bassins, des Cascades et du Sud-Ouest.

Ce panel vise à promouvoir le respect des besoins de protection des personnes en mouvement dans l'espace CEDEAO. Ce, conformément aux règles communautaires en vigueurs. Durant deux jours de travaux, les participants à ce panel vont s'imprégner des réalités de la mise en œuvre du principe de la libre circulation des personnes et des biens sur le terrain.

Ils identifieront des solutions pour réduire les pratiques anormales entravant la libre circulation dans l'espace CEDEAO, afin de mettre en lien la fluidité du mouvement intra-régional des personnes et la pression migratoire sur les frontières extérieures de la CEDEAO. Par ailleurs, cette session va permettre aussi de renforcer leurs capacités de gestion, de protection des migrants dans l'espace CEDEAO.

Les acteurs de mise en œuvre des textes en matière de libre circulation des personnes et des biens en atelier de formation à Bobo-Dioulasso

La cérémonie d'ouverture des travaux a eu lieu ce jeudi 21 octobre. Elle était placée sous la présidence de la ministre déléguée en charge de l'intégration africaine et des Burkinabè de l'extérieur, représentée par son conseiller technique, Régis Kevin Bakyono. Dans son discours, ce dernier a noté que cette rencontre qui se veut un cadre de sensibilisation, de formation et d'information, est une opportunité pour se familiariser avec les cadres normatifs et juridiques de la CEDEAO en matière de migration et de déplacement.

« Ce panel vise à renforcer les capacités des différents acteurs qui interviennent dans la chaîne de contrôle, d'assistance et de protection des différentes personnes qui sont en situation de mouvement et de déplacement dans notre espace communautaire, afin que tous ces acteurs aient les outils nécessaires dans l'exercice de leur fonction », a expliqué Kevin Bakyono.

Régis Kevin Bakyono, conseiller technique de la ministre déléguée chargée de l'intégration africaine

Selon lui, la CEDEAO a fait de l'intégration africaine l'un des aspects majeurs de sa politique communautaire. Et la libre circulation des personnes et des biens est un élément clé qui vient renforcer l'intégration régionale et l'intégration des peuples. Il faut donc réfléchir et travailler, dit-il, sur les mécanismes qui favorisent la libre circulation des personnes et des biens. Ce qui revient aussi à renforcer les mécanismes qui existent en la matière pour l'intégration africaine.

Renforcer les capacités des acteurs impliqués dans l'application des textes

L'organisation du panel a connu la contribution du Haut-commissariat des nations-unies pour les réfugiés (UNHCR) et de l'Organisation mondiale pour les migrations. A cette cérémonie, l'UNHCR a été représenté par son chef de bureau Bobo-Dioulasso, Tony Tumagu. Il a laissé entendre que son organisation accompagne depuis toujours le Burkina Faso dans sa démarche pour une migration respectueuse des droits des migrants et de leur protection.
Selon lui, cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action issu des recommandations qui ont été formulées lors du colloque régional en 2017 à Dakar.

Tony Tumagu, chef de bureau UNHCR Bobo-Dioulasso

« Le colloque de Dakar a abouti à sept recommandations dont l'une des recommandations est l'information, la sensibilisation des acteurs que sont les FDS, les OSC et d'autres personnes ressources, sur la thématique de la libre circulation des personnes, et surtout l'identification des personnes qui ont besoin de la protection internationale. Et c'est dans ce sens que nous accompagnons le gouvernement burkinabè dans la mise en œuvre d'un plan d'action issu de ces recommandations. C'est ce qui justifie la tenue de ce panel », a expliqué Tony Tumagu.

En effet, à l'issue du colloque régional sur « l'asile et les mouvements migratoires mixtes en Afrique de l'Ouest », tenu à Dakar en décembre 2017, un certain nombre de recommandations avaient été formulées à l'endroit des États membres de la CEDEAO sur une période triennale. Pour la mise en œuvre de ces recommandations au Burkina Faso, il a été élaboré un plan d'action qui couvre la période 2019 à 2021.

La photo de famille des participants à l'issue de la cérémonie d'ouverture des travaux

Ce plan d'action devrait permettre la formation des autorités de premier contact, les organisations de la société civile (OSC), les leaders d'opinions, en matière de libre circulation des personnes et des biens, et faciliter leur appropriation des cadres normatifs et juridiques de la CEDEAO en matière de migration et de déplacement. [ Cliquez ici pour lire l'intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Categories: Burkina Faso

Franţa blochează preţurile la energie şi oferă compensaţii de 100 de euro pentru inflaţie

Adevarul - 7 hours 33 min ago
Premierul Franţei, Jean Castex, a anunţat joi seară blocarea preţului la gaze pe parcursul anului 2022 şi acordarea unei indemnizaţii de 100 de euro pentru compensarea efectelor inflaţiei. "Acordăm o indemnizaţie pentru inflaţie în valoare de 100 de euro, care le va fi oferită francezilor care câştigă mai puţin de 2.000 de euro pe lună", a precizat şeful guvernului de la Paris.
Categories: Romania

N'Djamena : il perd le contrôle de son volant et s'encastre contre un arbre

Alwihda Info - 7 hours 38 min ago
 il perd le contrôle de son volant et s'encastre contre un arbre Fait divers. Une voiture Toyota Corolla S a frôlé le mur d'une concession et s'est encastrée contre un arbre se trouvant dans la cour. L'accident s'est produit dans la matinée du 19 octobre autour de 8 heures, à 300 mètres environ d'un poste de police, à proximité de l'université de Toukra.&nbsp...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Categories: Ciad

România va trimite vineri primul pacient în starea gravă în Austria. Ce alte state au mai promis ajutor

Adevarul - 7 hours 40 min ago
Ministrul interimar al Sănătăţii, Cseke Attila, a anunţat, joi seară, că România va trimite vineri primul pacient în stare gravă în Austria şi va continua transferurile şi către Ungaria şi Polonia. Mai multe alte state au primit ajutor, constând în medicamente sau echipe de medici.
Categories: Romania

VP Brunswijk: “Geen enkele occupatie zal meer worden getolereerd”

DB Suriname - 7 hours 47 min ago

De regering zal geen enkele occupatie meer tolereren. Er is een wet in het parlement aangenomen die occupatie strafbaar stelt en de regering gaat optreden in de kwestie van occupatie op het Dalian woningbouwproject in Paramaribo-Noord. Dit deelde vicepresident Ronnie Brunswijk donderdagmiddag mee in de Nationale Assemblee.

Brunswijk zei, dat toen de occupatie ter ore was gekomen, de regering terstond de politie erop af heeft gestuurd. Er is volgens Brunswijk niet voor gekozen meteen hardhandig op te treden. De bezetters zijn aangezegd zich van het woningbouwproject te verwijderen. Ze hebben daartoe tot vrijdag de tijd, “en als dat niet gebeurd dan hebben we geen andere keus dan op te treden”, aldus de vicepresident. Volgens hem neemt de regering deze zaak serieus.

Brunswijk wees erop, dat in het recent verleden er occupaties zijn geweest op het woningbouwproject Sunny Point en ook op Texas. Tot de dag van vandaag is de regering nog bezig dit probleem op te lossen. De situatie op het Dalian woningproject ziet er volgens Assembleeleden die de aandacht van de regering er voor vroegen “erg grimmig”. 

SS     

Categories: Suriname

Hinchas de Flamengo y Palmeiras protestan por precio de entradas para la final

Deportivo - Perù - 7 hours 48 min ago

Los hinchas del Palmeiras y Flamengo están molestos con los precios de las entradas para la final de la Copa Libertadores 2021, que sus equipos disputarán el 27 de noviembre en el estadio Centenario de Montevideo. “Es inadmisible que un torneo de América del Sur, con países de bajo poder adquisitivo, países del tercer mundo, donde el hambre impera, tenga ese costo para el hincha”, cuestionó la ‘Mancha Verde’ de Sao Paulo en su cuenta en Instagram.

La principal barra del Palmeiras consideró los precios de las entradas “una barrera” para acompañar al campeón vigente del torneo en la capital uruguaya en la final brasileña contra el ‘Fla’.

La Confederación Sudamericana de Fútbol (Conmebol), que organiza el evento, divulgó el lunes los precios de los billetes, que oscilan entre 200 y 650 dólares.

Con la depreciación del real brasileño frente al dólar, el boleto más barato equivale al salario mínimo mensual de Brasil.

“En un paso más hacia la exclusión permanente de los aficionados de las canchas sudamericanas, la entidad estipula precios que van más allá de los establecidos en el mundo, inclusive en la principal competición europea [la Champions League]”, afirmó por su parte la Raça Rubro-negra, mayor hinchada organizada del once de Rio de Janeiro, en Twitter.

Las barras de Palmeiras y Flamengo, dos de los clubes más populares de Brasil, aseguraron que a los ingresos se debe sumar el costo del traslado y hospedaje.

El precio de las entradas también fue criticado por el mediocampista del ‘Verdão’ Dudu.

“El ingreso está muy caro, tiene que ser más barato”, escribió el jugador, de 29 años, el martes, en respuesta a un mensaje de la Conmebol en Instagram en el que anunciaba la venta de los boletos.

La Conmebol habilitó la venta de 20 mil entradas para cada final. Hasta el momento, las autoridades uruguayas autorizaron un aforo del 50% de la capacidad del Centenario, de 60.200 espectadores.

Uruguay abrirá sus fronteras el 1 de noviembre para los extranjeros que hayan recibido el esquema completo de dos dosis de la vacuna anticovid.


Recibe nuestro boletín de noticiaste enviaremos el mejor contenido deportivo, como siempre lo hace Depor.


TE PUEDE INTERESAR

Categories: Perù

Omaka överraskning – mötet nästan magiskt

SvD - 7 hours 53 min ago

Omaka är en särling i Stockholms krogliv. På ett positivt sätt. I luftiga lokaler där man inte behöver trängas serveras öl och mat som når nya höjder.

Categories: Svezia

”Med en söndagsstek blir alla glada”

SvD - 7 hours 53 min ago

Per Morberg växte upp med ostmackor och O’boy, vägrar följa recept och besöker samma krogar som på 70-talet.

Categories: Svezia

Fem välsmakande kulturupplevelser

SvD - 7 hours 53 min ago

Kombinera museibesöket med en förstklassig måltid. Här är fem favoriter i Stockholm.

Categories: Svezia

Noi posibile restricţii: Vacanţa elevilor, mai lungă de două săptămâni; interdicţie  pentru nunţi

Adevarul - 7 hours 53 min ago
După două-trei săptămâni de restricţii, autorităţile vor evalua situaţia pentru a vedea eficienţa pe care au avut-o şi dacă este cumva nevoie de menţinerea lor sau chiar de o înăsprire. Vacanţa elevilor, propusă pentru o perioadă două săptămâni, dacă nu va produce efecte pozitive, ar putea fi prelungită, a declarat ministrul interimar al sănătăţii, Cseke Attila, joi seara, la Digi24.
Categories: Romania

Instagram: cómo subir tus fotos y videos desde la computadora o PC

Deportivo - Perù - 7 hours 54 min ago

Tras varios años de que esto se haga realidad, por fin Instagram permite a sus usuarios a realizar publicaciones desde la computadora o PC ello con su nueva herramienta para compartir, ya sea videos o fotos, sin depender del celular o smartphone.

¿Cómo se hace? Todo se encuentra en la misma plataforma. Lo mejor de todo es que también puedes colocarle filtros, editar algunos detalles, y ponerle una descripción detallada, además de los hashtag, para poder publicarlo en Instagram a vista de todos.

MIRA: Instagram: cómo saber si la aplicación se ha caído

Si bien antes se podía utilizando un método no tan convencional, ahora es posible realizarlo de manera oficial y sin depender de programas externos o que dañen tu computadora. Sigue todos los pasos para poderlo realizar.

CÓMO SUBIR UNA FOTOS A INSTAGRAM DESDE LA COMPUTADORA

¿Quieres subir una foto o video a Instagram desde tu computadora o laptop? Pues ya puedes lograrlo desde ahora. Realiza estos pasos:

  • Primero deberás ingresar a la web oficial de Instagram.
  • Allí deberás loguearte con tu cuenta con la que usas tu cuenta.
  • Posteriormente anda al símbolo “+”.
 MAG)
Una vez dentro de Instagram deberás seleccionar la foto o los videos que desees. (Foto: MAG)
  • Allí deberás seleccionar la imagen que deseas publicar.
  • En ese instante se te pedirá recortar la foto en caso lo desees.
  • Cuando le des en continuar te aparecerán varios filtros. Elige el que gustes.
 MAG)
Cuando subas una foto desde la web de Instagram, podrás elegir el filtro y los ajustes que desees. (Foto: MAG)
  • También tienes la pestaña de Ajustes, desde donde podrás mejorar sustancialmente el brillo, contraste, saturación, difuminación de la foto.
  • Ahora solo tienes que ponerle una descripción a tu foto y listo.
  • Cuando finalices, dale en Publicar y ya tu foto estará lista para que reciba varios “me gusta”.
Categories: Perù

Recuerdos imborrables: Cruz Azul presume foto de Reynoso, Óscar Pérez y Benjamín Galindo

Deportivo - Perù - 8 hours 1 min ago

Épocas doradas. Aprovechando su estadía en Guadalajara, Jalisco, el actual entrenador del Cruz Azul, Juan Reynoso, y Óscar Pérez se tomaron un tiempo para reunirse con otra de las leyendas del conjunto celeste. Estamos hablando del ‘Maestro’ Benjamín Galindo, uno de los futbolistas que dejó una gran huella durante su paso por la ‘Máquina Cementera’.

A través de las redes sociales del club, la escuadra de ‘La Noria’ compartió una fotografía que enloqueció a miles de hinchas. En esta misma se puede visualizar a los tres exfutbolistas que fueron campeones en el Invierno de 1997. “Tres leyendas en una foto. Qué gusto verlo, Maestro”, se lee en el texto que acompañó la imagen.

 Twitter)
Esta fue la imagen que publicó Cruz Azul en sus redes sociales. (Foto: Twitter)

Es necesario mencionar que el pasado 28 de mayo de 2020, Benjamín Galindo sufrió un derrame cerebral. La ‘leyenda’ se trató en un hospital de Guadalajara, donde también se realizó una operación de emergencia con la cual pudieron salvarle la vida.

La imagen, tras su publicación, instantemente se volvió viral. Miles de aficionados de la ‘Máquina’ recordaron las épocas doradas de la institución cuando estos tres ex futbolistas vestían la camiseta celeste.

Cruz Azul se ilusiona de cara al duelo ante Chivas

“Todos los jugadores están cerca de su real dimensión y eso nos ilusiona, la parte importante del torneo es la que viene y nos ilusionamos porque la curva de rendimiento es hacia arriba”, mencionó Reynoso en la previa del ‘Clásico’. “Me voy a dormir tranquilo porque cada vez nos acercamos más al equipo que fue campeón”.

A diferencia del torneo anterior, donde los celestes terminaron como punteros antes de entrar a la Liguilla, ahora el conjunto de ‘La Noria’ marcha con 19 puntos y se ubican en el sexto puesto. Pero, tras los tropiezos de tres de los cuatro primeros lugares de la tabla, existe una posibilidad para entrar de forma directa a la fase final del campeonato.

Eso sí, para lograr tal hazaña deberán vencer a un Chivas que en el último fin de semana consiguió su primer triunfo con el nuevo técnico Marcelo Michel Leaño. Asimismo, también pudo rescatar un punto en casa ante su similar Tijuana.


Recibe nuestro boletín de noticiaste enviaremos el mejor contenido deportivo, como siempre lo hace Depor.


TE PUEDE INTERESAR


Categories: Perù

Evaluna Montaner muestra su avanzado embarazo durante concierto en Miami

Deportivo - Perù - 8 hours 3 min ago

Evaluna Montaner se ha convertido en una de las celebridades con mayor aceptación internacional y ello se ve evidenciado en su perfil de Instagram, donde suma más de 17 millones de followers. Todo lo que hace o deja de hacer la esposa de Camilo resulta muy comentado y desde que anunció su embarazo, aún más.

Resulta que la cantante de 24 años sorprendió a más de un seguidor al mostrar su avanzado embarazo durante un concierto de su esposo Camilo en Miami, Estados Unidos.

Los asistentes del concierto fueron los responsables de compartir los videos de Evaluna junto a su esposo en el The Fillmore Miami Beach, donde ambos se lucen muy unidos.

“Índigo” y “Machu Picchu” fueron las canciones elegidas para que Evaluna sea parte del concierto de Camilo, ella se robó el show al bailar con su pancita de embarazada.

Como se recuerda, los cantantes no encontraron mejor forma de hacer pública la noticia que a través del video de “Índigo”, la canción que acaban de estrenar.

El clip, dirigido por la hermana de Mau y Ricky, incluye la participación de personas muy especiales para la pareja y describe una de las etapas más importantes en la vida personal de los consagrados artistas.

VIDEO RECOMENDADO

Magaly Medina y su reacción al ver el descargo de Melissa Paredes en “América Hoy”



Categories: Perù

Once Caldas logra 3 puntos al vencer de local a La Equidad 2-1

Deportivo - Perù - 8 hours 8 min ago

Con la mínima diferencia, el Tricolor le ganó a el Verde Capitalino en la fecha 15 de Colombia - Liga BetPlay II 2021. Los goles del partido para el local los anotaron Juan David Pérez (10' 1T, de penal) y Marcelino Carreazo (37' 1T). Mientras que el gol de visitante lo hizo Kevin Salazar (24' 2T).

La figura del partido fue Hárrison Otálvaro. El volante de Once Caldas se destacó frente a La Equidad dio 19 pases correctos.

Marcelino Carreazo también jugó un buen partido. El volante de Once Caldas se destacó frente a La Equidad ya que convirtió 1 gol y ya que dio 12 pases correctos.

Fue un partido con muchas faltas y con numerosas interrupciones. Hubo varios amonestados: Alexis García, Juan Palma, Yoiver González, Juan David Pérez y Robert Mejía Navarrete.

El estratega de Once Caldas, Diego Corredor, paró al once inicial con una formación 4-5-1 con Gerardo Ortiz en el arco; David Murillo, Juan Palma, Yoiver González y Tomás Clavijo en la línea defensiva; Nicolás Palacios, Robert Mejía Navarrete, Marcelino Carreazo, Hárrison Otálvaro y Juan David Pérez en el medio; y Mender García en el ataque.

Por su parte, los elegidos por Alexis García salieron al campo de juego con un esquema 3-4-3 con Cristian Bonilla bajo los tres palos; Bleiner David Agron, John García y Joan Castro en defensa; Juan Mahecha, Pablo Lima, Stalin Motta y Andrés Correa en la mitad de cancha; y Ederson Moreno, Daniel Mantilla y Amaury Torralvo en la delantera.

El juez elegido para dirigir el partido en el estadio Palogrande fue Héctor Rivera González.

Para la siguiente fecha, el Tricolor actuará de visitante frente a At. Nacional y el Verde Capitalino recibirá a Águilas Doradas Rionegro.

El local está en el décimo octavo puesto con 12 puntos y 3 triunfos, mientras que el visitante llegó a las 15 unidades y se coloca en el décimo sexto lugar en el torneo.

Categories: Perù