Senegal

Covid-19 : 4% des patients ont des cas sévères et graves

Dakar, 2 juil (APS) – Les cas sévères et graves de Covid-19 concernent 4% des personnes infectées au Sénégal par le virus, a indiqué jeudi le docteur Mamadou Diarra Bèye, directeur du SAMU national, le Service d'assistance médicale et d'urgence.
Dakar, 2 juil (APS) – Les cas sévères et graves de Covid-19 concernent 4% des personnes infectées au Sénégal par le virus, a indiqué jeudi le docteur Mamadou Diarra Bèye, directeur du SAMU national, le Service d'assistance médicale et d'urgence. ‘'A (...)

- SANTE
Categorie: Senegal

Docteur Abdoulaye Bousso : ‘'Malgré une situation préoccupante, le Sénégal va vers une meilleure maîtrise de la Covid-19''

Agence de Presse Sénégalaise - 11 min 42 sec fa

Dakar, 2 juil (APS) – Le docteur Abdoulaye Bousso, directeur du Centre des opérations d'urgence sanitaire (COUS) du ministère de la Santé, a décrit jeudi une ‘'situation préoccupante'' concernant l'évolution de la pandémie de Covid-19 au Sénégal, tout en s'attendant à ‘'une meilleure maîtrise de l'épidémie'' au regard de l'évolution des indicateurs d'évaluation au cours du mois dernier.
Dakar, 2 juil (APS) – Le docteur Abdoulaye Bousso, directeur du Centre des opérations d'urgence sanitaire (COUS) du ministère de (...)

- SANTE
Categorie: Senegal

Une opération de désencombrement du marché central lancée à Kolda

Agence de Presse Sénégalaise - 1 ora 39 min fa

Kolda, 2 juil (APS) - La commune de Kolda (sud) a démarré jeudi une vaste opération de désencombrement des abords du marché central de la capitale du Fouladou, en vue de libérer ses principaux axes et faciliter la circulation autour de ce périmètre marchand.
Kolda, 2 juil (APS) - La commune de Kolda (sud) a démarré jeudi une vaste opération de désencombrement des abords du marché central de la capitale du Fouladou, en vue de libérer ses principaux axes et faciliter la circulation autour de ce (...)

- Société
Categorie: Senegal

L'EPS 1 de Sédhiou doté d'un incinérateur de déchets médicaux

Agence de Presse Sénégalaise - 1 ora 43 min fa

Sédhiou, 2 juil (APS) - Le ministère de la Santé et de l'Action sociale a doté l'établissement public sanitaire de niveau 1 (EPS 1) de Sédhiou (sud) d'un incinérateur pour la gestion des déchets médicaux, a appris l'APS, ce jeudi. Sédhiou, 2 juil (APS) - Le ministère de la Santé et de l'Action sociale a doté l'établissement public sanitaire de niveau 1 (EPS 1) de Sédhiou (sud) d'un incinérateur pour la gestion des déchets médicaux, a appris l'APS, ce jeudi.
Cette machine est destinée à l'incinération des (...)

- SANTE
Categorie: Senegal

COVID-19 : la barre des 7.000 cas franchie

Agence de Presse Sénégalaise - 2 ore 14 min fa

Dakar, 2 juil (APS) - Le Sénégal a comptabilisé à ce jour 7.054 cas confirmés de COVID-19, après la détection de 129 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures, a-t-on appris du ministère de la Santé et de l'Action sociale.
Dakar, 2 juil (APS) - Le Sénégal a comptabilisé à ce jour 7.054 cas confirmés de COVID-19, après la détection de 129 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures, a-t-on appris du ministère de la Santé et de l'Action sociale.
Selon le directeur de la (...)

- SANTE
Categorie: Senegal

L'année 2022 sera sportivement chargée pour le Sénégal

Agence de Presse Sénégalaise - 2 ore 45 min fa

Dakar, 2 juil (APS) - Le report en 2022 de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) initialement prévue en 2021 risque de créer un embouteillage pour le sport au Sénégal, qui doit organiser les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ), un événement majeur qui aura lieu pour la première fois en terre africaine, en plus d'autres compétitions fixées à la même période. ​
Dakar, 2 juil (APS) - Le report en 2022 de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) initialement prévue en 2021 risque de créer un embouteillage pour (...)

- Sports
Categorie: Senegal

Pape Alioune Fall condamné à perpétuité pour le meurtre de Bineta Camara.

Le Quotidien -SN - 2 ore 55 min fa

Reconnu coupable des infractions de tentative de viol et meurtre de la fille de 23 ans, Pape Alioune Fall vient d’être condamné ce jeudi 2 juillet, à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de la jeune Bineta Camara.

Le samedi 18.05.2019, vers 22 heures, le Commissaire BALDE, Chef du Commissariat Urbain de Tambacounda, a été informé d’un cas de meurtre commis dans un domicile sis au quartier Saré Guilèle de la commune de Tambacounda.

Le déplacement vers le lieu indiqué lui a permis de constater, dans une chambre, le corps sans vie d’une dame identifiée comme suit : Binta Camara née en 1996, qui vivait seule.

Il est ressorti des premières observations que la victime aurait été étranglée par un foulard, trouvé serré autour de son cou.

Les investigations menées sur la scène de crime et autour de l’environnement immédiat ont amené le Commissaire BALDE à conduire le gardien de la maison, au siège du commissariat où il a été gardé à vue.

Une fois sur les lieux à leur tour, les éléments de la Police Technique et Scientifique de Kaolack ont effectué des prélèvements sur la scène de crime et relevé tout indice susceptible de concourir à la manifestation de la vérité.

Poursuivant l’enquête, l’exploitation des résultats des réquisitions faites ont conduit les limiers chez le nommé Pape Alioune FALL, né en 1986 à Tambacounda, menuisier, domicilié au quartier Saré Guilèle.

Les égratignures trouvées sur sa poitrine et sur ses parties intimes ainsi que la découverte d’un caleçon tacheté de sang qui, selon les analyses de la PTS s’est révélé être celui de la victime, ont amené le sieur FALL à avouer son acte. Il reconnaît également avoir agi seul.

La perquisition effectuée dans la demeure du mis en cause qui ne vit pas seul, a permis de découvrir le téléphone portable de la victime soigneusement dissimulé à l’intérieur du matelas qu’il a troué pour la circonstance.

Il a déclaré avoir attendu la sortie du gardien avant de s’introduire dans la demeure et ajouté avoir escaladé après son acte, le mur de la clôture, à l’aide d’une échelle trouvée sur place

Categorie: Senegal

Bilan de la lutte contre la covid19-:« Il y a une progression (du coronavirus) de 38% au Sénégal comparé aux trois premiers mois de la maladie » 

Le Quotidien -SN - 3 ore 3 min fa

« Il y a une progression (du coronavirus) de 38% au Sénégal comparé aux trois premiers mois de la maladie (mars, avril et mai) », a annoncé jeudi Dr Abdoulaye Bousso, directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Coud) lors d’un point de presse sur l’évolution de la maladie après quatre mois.

Le taux de guérison des malades Covid au Sénégal est de 65%. Contrairement au taux de mortalité qui a atteint 74% avec une accélération sur le dernier mois (45 décès après les trois premiers mois et 116 actuellement); et du taux de hausse des cas communautaires, il est passé à 19% actuellement contre 10,2%, début juin.

La maladie s’est répandue sur le territoire national car 73% des districts sanitaires sont touchés. Sept districts sont devenus inactifs car les cas qui y étaient soignés sont guéris. Il y a une nouveauté particulière : le personnel soignant dans les sites dédiés à la maladie – préservé dans les trois premiers mois a été touché – compte désormais 5 cas de contamination sur leur lieu de travail.

Categorie: Senegal

Covid19- 73% des districts touchés sont 7 inactifs depuis près d’un mois

Xalima - 3 ore 15 min fa

XALIMANEWS- Lors du point de presse organisé par le ministère de la santé pour faire le bilan des 4 mois de présence du coronavirus au Senegal, le Dr Abdoulaye Bousso à donné la répartition géographique du coronavirus. A l’en croire, toutes les regions du Sénégal sont touchées. En effet il indique que 58 des 79 districts sont touchés soit une proportion de 73% des districts. 21 parmi eux n’ont jamais eu de cas.
Toutefois, 7 districts sont considérés comme inactifs ce qui revient à dire qu’ils avaient des cas mais depuis 28 jours, ils n’en ont plus. Ce sont les distrcts de Diouloulou, Nioro, Diakhao, Sakal, Lingére, Goudiry et Kedougou.

Mariama Kobar Saleh

Categorie: Senegal

Lutte contre la Covid19, le Sénégal réajuste sa stratégie

Le Quotidien -SN - 3 ore 16 min fa

« Il faut faire focus sur les personnes vulnérables et d’essayer de réduire cette mortalité pour pouvoir maitriser cette épidémie et ses conséquences négatives ». Voilà en résumé la nouvelle stratégie de lutte contre le coronavirus expliqué par Dr Bousso.
Les services du ministère de la Santé et de l’action sociale ont, ce jeudi, fait le point du mois sur la gestion de la Covid-19.
Dans son intervention, le Directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous) a indiqué que la stratégie mise en place jusque là doit être réajustée. Selon lui, aujourd’hui, l’accent doit être mis sur les malades et la protection des personnes vulnérables.

Sur les tests,informe-t-il, ne se feront désormais que sur les personnes qui sont symptomatiques et vulnérables..

« Ce que nous avons vu c’est que certaines populations remplissent des conditions pour être prises en charge à domicile. Il y a un fait important qui nous pousse à y aller parce que nous avons des cas de refus. Avec l’augmentation de la stigmatisation, il y a eu des cas de refus et nous avons plus de 200 personnes qui refusent d’aller dans les centres de traitement. Ces personnes, nous ne pouvons pas les abandonner. Nous sommes obligées de les prendre en charge. Et, c’est dans ce cadre là que cette stratégie va être développée et renforcée », indique Dr Abdoulaye Bousso.

Avant d’ajouter : « A ce jour nous avons déjà plus de 200 personnes entre Dakar et Diourbel qui ont été guéries à domiciles. Nous avons une meilleure maitrise, une meilleure connaissance de la transmission de cette maladie et nous avons qu’une personne peut être positive et vivre en famille en respectant les mesures barrières suivies par les équipes du ministère de la santé et de l’action sociale ». A l’en croire, la prise en charge à domicile va permettre de soulager les structures de santé hospitalières et extrahospitalières et de mettre l’accent sur certaines structures pour les personnes qui ont des symptômes. Ce, parce qu’il y a les cas sévères qui doivent être pris en charge dans les structures de santé.

Avec l’ouverture des frontières, la stratégie mise en place c’est que tous les passagers fassent leur test avant de renter dans le territoire national. Pour les personnes qui doivent voyager, des laboratoires seront désignés pour faire les tests au niveau du Sénégal.

Categorie: Senegal

Coronavirus au Sénégal : Les jeunes sont aussi très touchés

Xalima - 3 ore 16 min fa


XALIMANEWS- La maladie à coronavirus continue à faire son bonhomme de chemin au Sénégal. Selon le point mensuel du ministère de la Santé, Il y a lieu désormais de faire attention et considérer que la maladie touche les plus jeunes.

Au cours du dernier mois, il y a un lot de moins de 20 ans qui ont été touchés et qui constitue 16 % des malades testés positifs. « Dans ce lot des plus jeunes, il y a eu des cas sévères », explique le directeur du Samu municipal.

Par ailleurs, parmi les malades hospitalisés, 59% sont âgés entre 21 et 60 ans.

Categorie: Senegal

Dakar promet la réciprocité aux pays qui fermeront leurs frontières aériennes à ses ressortissants

Agence de Presse Sénégalaise - 3 ore 19 min fa

Dakar, 2 juil (APS) – Le Sénégal va fermer ses frontières aériennes aux pays qui auront pris une mesure similaire à l'encontre de ses ressortissants, a déclaré le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr.
Dakar, 2 juil (APS) – Le Sénégal va fermer ses frontières aériennes aux pays qui auront pris une mesure similaire à l'encontre de ses ressortissants, a déclaré le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr. ‘'Réouverture du ciel aux vols (...)

- Transport
Categorie: Senegal

AMBIANCE – Haie d’honneur, échanges de civilités des deux coaches, éloges… : Un City-Liverpool très particulier !

Le Quotidien -SN - 3 ore 45 min fa

Ce City-Liverpool de ce soir tombe au moment où les Reds ont déjà le titre de champion en poche. On comprend, dans ce contexte très particulier, ces échanges de civilités et éloges venant des deux meilleures équipes d’Angleterre. Mais connaissant la philosophie de Pep et de Klopp, cette ambiance de fair-play et cette absence d’enjeu ne devraient pas… tuer le jeu.

On est loin des tensions d’avant-match entre les deux meilleures équipes de la Premier League qui s’affrontent ce soir (19h 15 Gmt). Une situation qui peut se comprendre avec au programme un choc sans enjeu entre Citizens et Reds ; la bande à Sadio Mané ayant déjà tué tout suspense en s’offrant de fort belle manière le titre de champion d’Angleterre, à 7 journées de la fin. Du coup, on comprend cette ambiance de fair-play qui enveloppe cette affiche qui se joue dans un contexte très particulier.
C’est d’abord Klopp, au lendemain de son sacre, qui a été le premier à faire des éloges à son homologue de City. «Je sais que nous sommes tous de très bons entraîneurs. Mais je pense que Pep Guardiola reste le meilleur entraîneur du monde», avait-t-il témoigné.

Pep : «Nous allons faire cette haie d’honneur parce qu’ils le méritent»
Et comme pour lui rendre la monnaie, le coach de City de donner le ton pour le choc de ce soir en acceptant de rendre hommage aux nouveaux champions. «Nous allons faire une haie d’honneur bien sûr. Nous saluerons Liverpool, quand ils viendront chez nous, d’une manière incroyable. Nous allons le faire parce qu’ils le méritent», a ainsi confié le technicien espagnol. Qui ne s’est pas arrêté là, en tressant à son tour des lauriers au technicien allemand. Guardiola dit admirer la façon dont les champions d’An­gleterre jouent, affirmant que l’approche de Liverpool, avec un pressing haut, est «bénéfique pour le monde». «Nous avons dîné ensemble une fois. J’admire Klopp, comme ses équipes à Liverpool et Dortmund. Ce type de football que ses équipes produisent est toujours bénéfique pour le football mondial. C’est une chose énorme et positive que d’essayer de toujours marquer des buts. Jürgen en est un très grand exemple. Nous deux on aime gagner ; mais quand le match est fini, c’est fait, on se retrouve. Il est mon collègue et après ma carrière, je veux avoir une bonne relation avec tous les managers.»

Mendy et Mané, chacun veut gagner
Des propos de gentleman qui semblent inspirer son latéral gauche, le taquin Benjamin Mendy qui cette fois s’est voulu «sérieux» en faisant des éloges aux Reds. «Ce que Liverpool fait est incroyable», a-t-il déclaré. Avant de revenir sur le terrain et sur la rencontre de ce soir : «Dans ce match, nous devons leur montrer que nous avons gagné le titre deux fois et nous voulons les battre. Ce sera un bon match pour nous et eux aussi.» Une manière sûrement de répondre à Sadio Mané qui, malgré l’absence d’enjeu, veut lui aussi gagner : «Ça va être un très un bon match. Pour nous, il n’y a pas d’excuses, nous devons tout faire pour le gagner. Nous avons encore sept matchs à jouer et il faut tous les gagner pour terminer en beauté», a promis l’attaquant des Reds. Place au spectacle !

Categorie: Senegal

Covi19: Les personnes contacts ne seront plus testées systématiquement

Xalima - 4 ore 4 min fa

XALIMANEWS- Du nouveau dans la prise en charge du coronavirus. Le ministère de la Santé a décidé que les tests ne se feront que sur les personnes qui sont symptomatiques et les personnes vulnérables: « le test systématique que nous faisions sur les contacts qui n’avaient pas de symptômes va être arrêté », fait savoir le Dr Bousso lors de sa communication de ce matin.
Mais, precise-t-il, « les contacts seront repertories et suivis.
Il a, aussi, rappelé que la prise en charge à domicile des personnes positives au coronavirus sera une réalité au Sénégal à l’instar des autres pays qui ont eu
à l’experimenter.

Mariama Kobar Saleh

Categorie: Senegal

Apprendre à vivre sans vacances

Le Quotidien -SN - 4 ore 7 min fa

Mais qui oserait penser à des vacances gouvernementales ? Dans un contexte marqué par un choc psychologique causé par une crise sanitaire et ses dégâts économiques sans précédent, un gouvernement responsable ne peut et ne doit même pas penser à une pause, petite soit-elle. N’oublions pas que tout était à l’arrêt. Puisque le Président l’a compris en décrétant «le vivre avec le virus», c’est justement le moment de rattraper le temps perdu. Et les ministres vont devoir apprendre à vivre sans vacances. Au moins cette fois-ci.

Categorie: Senegal

RAPPORT – Mendicité et trafic d’êtres humains : Les Etats-Unis épinglent le Sénégal

Le Quotidien -SN - 4 ore 9 min fa

Le Sénégal ne respecte pas pleinement les normes minimales pour l’élimination de la traite des personnes, a regretté le rapport 2020 du département américain sur la traite des personnes.

La mendicité est une réalité au Sénégal. Les Etats-Unis le savent et le décrient à travers une note de son département d’Etat. Dans son rapport 2020 sur le trafic de personnes intitulé «Traffikinng in persons» et parcouru par le site Igfm, le département d’Etat américain constate : «Le gouvernement du Sénégal ne respecte pas pleinement les normes minimales pour l’élimination de la traite. Mais, il déploie des efforts considérables pour y parvenir.» Par conséquent, les Etats-Unis rétrogradent le Sénégal à la liste de surveillance de niveau 2. Le département d’Etat salue la récente la campagne de retrait des enfants au début de la pandémie de Covid-19. Cependant, le rapport estime «le gouvernement n’a pas démontré d’efforts globaux accrus durant la période de référence précédente». De plus, déplore-t-il, «le gouvernement a rarement enquêté ou poursuivi de manière proactive les trafiquants qui exploitent des enfants dans la mendicité forcée et n’a pris aucune mesure contre les responsables qui ont refusé d’enquêter sur de tels cas».
Selon la note, le Sénégal a maintenu des efforts répressifs insuffisants contre la traite. Pourtant, relève le rapport, la loi 2005 sur la lutte contre la traite des personnes et les pratiques connexes, prévoit des sanctions suffisamment sévères. «Le gouvernement a indiqué avoir enquêté sur 12 cas de traite, poursuivi 17 suspects et condamné 5 trafiquants (…) L’un des 5 trafiquants condamnés s’était fait passer pour un maître coranique pour obliger les enfants à mendier ; il a été reconnu coupable en vertu de la loi de 2005 et a été condamné à 2 ans avec sursis et une amende de 50 000 de francs Cfa. Ce qui n’était pas conforme aux sanctions prévues dans la loi de 2015», regrette l’institution américaine.

«Aucun effort pour réduire la demande de rapports sexuels commerciaux»
Le rapport renseigne que le Sénégal a appliqué de manière persistante des sanctions incompatibles avec la loi de 2005 contre la traite des personnes condamnées. Et lorsque les responsables ont identifié un cas potentiel de mendicité forcée, déplorent les Américains, ils ont souvent infligé des sanctions administratives aux auteurs présumés au lieu d’enquêter et de poursuivre pénalement l’affaire. «Au cours de la période considérée, sept cas présumés de mendicité forcée d’enfants ont été traités par voie administrative. En n’enquêtant ni en poursuivant pénalement ces affaires, le gouvernement n’a pas tenu suffisamment responsables les trafiquants», lit-on dans le rapport. Lequel souligne que le gouvernement sénégalais a aussi réduit ses efforts déjà insuffisants pour identifier et fournir des services aux victimes de la traite.
Le projet de loi et ses décrets d’application destinés à moderniser les daaras sont dans le pipeline. Mais, le département d’Etat n’est pas rassuré : «Pour la première fois, le gouvernement aurait la surveillance et le pouvoir d’approuver ou de refuser l’ouverture de nouveaux daaras et de fermer ceux qui ne répondent pas aux exigences. Cependant, ni le projet de loi ni aucun des décrets d’application n’interdisent explicitement la mendicité forcée des enfants.» Le département d’Etat n’affiche pas non plus le satisfecit dans la lutte contre le tourisme sexuel. «Le gouvernement n’a fait aucun effort pour réduire la demande de rapports sexuels commerciaux», regrette le rapport. De plus, souligne la note, le Sénégal «n’a identifié aucune victime de la traite des adultes et la compréhension limitée de la problématique de la traite parmi les responsables gouvernementaux persiste», dénonce le rapport.

Categorie: Senegal

Pénuries d'eau, accaparement des terres et d'autres sujets à la une

Dakar, 2 juil (APS) – Les quotidiens reçus jeudi à l'APS sont préoccupés par les sujets sociaux, dont les pénuries d'eau à Dakar, la gestion du corps médical et l'accaparement présumé des terres du village de Ndengueler, situé dans le département de Mbour (ouest).
Dakar, 2 juil (APS) – Les quotidiens reçus jeudi à l'APS sont préoccupés par les sujets sociaux, dont les pénuries d'eau à Dakar, la gestion du corps médical et l'accaparement présumé des terres du village de Ndengueler, situé dans le département (...)

- La Une
Categorie: Senegal

Progression de la pandémie à Tivaouane : La radio communautaire Albourakh touchée

Le Quotidien -SN - 4 ore 13 min fa

La pandémie du Covid-19 progresse de façon exponentielle dans la Cité religieuse de Tivaouane. Après l’hôpital El Hadji Abdou Aziz Sy «Dabakh», ou 7 agents de santé ont été contaminés par un cas communautaire, ce qui a nécessité la fermeture de deux services, en l’occurrence la maternité et la pédiatrie, c’est au tour de la radio communautaire Albourakh d’être touchée. En effet, le Directeur général de ladite structure a été testé positif. Ses contacts dont des membres du personnel ont été isolés. Une nouvelle infection qui porte le chiffre de la région de Thiès à 595 cas positifs dont 204 guéris, 10 décédés, un évacué à l’étranger, 62 cas importés via l’Aibd et transférés à Dakar et 318 sous traitement.

Categorie: Senegal

Macky aux membres du gouvernement : «Il n’y aura pas de vacances gouvernementales en 2020»

Le Quotidien -SN - 4 ore 31 min fa

Le contexte particulier de l’année 2020, caractérisé par la crise sanitaire du Covid-19, appelle de la part du gouvernement une nouvelle réaction. C’est dans ce sillage que le chef de l’Etat a informé hier lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, les membres du gouvernement à «qu’il n’y aura pas de vacances gouvernementales en 2020». Aussi, a-t-il «demandé aux ministres de prendre toutes les dispositions idoines pour le fonctionnement adéquat des services de l’Etat et un retour rapide à la vie économique et sociale normale, dans la sécurité sanitaire».
Revenant sur le recrutement annoncé des 500 médecins et 1000 agents professionnels de la santé, le président de la République a «demandé aux ministres en charge de la Fonction publique, de la Santé et du Budget de mettre en œuvre, sans délai, sa décision de faire recruter, par l’Etat, sur la période 2020-2021».

Categorie: Senegal

DIOURBEL – La Mac infectée au coronavirus : Le Tribunal suspend les audiences

Le Quotidien -SN - 4 ore 39 min fa

Le Tribunal de Grande instance de Diourbel a suspendu ses audiences criminelles, civiles, commerciales et correctionnelles. Ce, suite à la détection du virus de Codid-19 à la Mac de Diourbel. Une décision que le coordonnateur régional de la Raddho dénonce avec fermeté.

Les pensionnaires de la maison d’arrêt et de correction de Diourbel devront prendre leur mal en patience. En effet, 10 personnes de cet établissement carcéral ont été testées positives au coronavirus. Une situation qui poussera les autorités du Tribunal de Grande instance de Diourbel à suspendre toutes les audiences jusqu’ au 13 juillet prochain. Laquelle décision a été publiée hier à travers un note de service qui indique : «Suite à la détection de cas positifs au covid-19 au niveau de la maison d’arrêt et de correction de Diourbel à la date du 30 juin courant et pour lutter contre la propagation du virus, toutes les audiences criminelles, civiles, commerciales et correctionnelles, de même que les interrogatoires des inculpés sont suspendus à compter de ce jour jusqu’au lundi 13 juillet 2020. Les autres services restent ouverts et les usagers comme le personnel sont invités au respect strict des mesures préventives édictées par les autorités sanitaires.»

«Nous dénonçons la décision»
Cette décision du Tribunal de Grande instance de Diourbel ne semble pas être approuvée par les membres de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho). Et, le coordonnateur régional de la Raddho à Diourbel, Malick Ciré Sy, précise : «Nous dénonçons avec la dernière énergie, cette mesure prise par les autorités du Tribunal de Grande instance de Diourbel. Une mesure qui ne repose sur rien pour la bonne et simple raison que l’Etat du Sénégal, par l’intermédiaire du président de la République, a levé l’Etat d’urgence et demandé aux sénégalais de vivre avec le virus.» Au même moment, dit-il, les autorités du Tribunal de Grande instance ont repoussé les audiences des détenus qui devaient être fixés sur leur sort. Selon lui, elles (autorités) vont augmenter la surpopulation carcérale parce que pendant ce temps, d’autres personnes vont être interpellées et placées sous mandat de dépôt. «Ainsi va la vie», souligne-t-il. M. Sy, d’ajouter : «Du moment où on a demandé aux gens de vivre avec le virus, il ne devrait pas y avoir de précipitation. Avant même que le chef de l’Etat ne lève l’Etat d’urgence et avant que le ministre de la Justice ne demande la reprise des audiences, le Tribunal de Diourbel avait déjà repris avec le respect des mesures barrières». A l’en croire, cette suspension d’audiences est une violation grave des droits des détenus. «Nous demandons au ministre de la Justice d’exhorter les autorités judiciaires de Diourbel de reprendre les audiences», lâche-t-il.

Categorie: Senegal