Algeria

Amendement constitutionnel : l'ANIE octroie 17 accréditations provisoires à des médias étrangers

APS - 2 ore 12 min fa

ALGER - L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a annoncé jeudi soir avoir octroyé dix sept (17) accréditations provisoires sur vingt cinq (25) demandes émanant de médias étrangers qui ont émis le voeux de couvrir le référendum sur le projet d’amendement constitutionnel du 1er novembre 2020.

"Dans le cadre des préparatifs en cours pour le référendum sur le projet d’amendement constitutionnel du 1er novembre 2020, et en application des missions qui lui sont imparties conformément à la loi organique 07-19 du 14 septembre 2019, particulièrement son article 49, l’Autorité nationale indépendante des élections informe qu'elle a octroyé dix sept (17) accréditations provisoires sur vingt cinq (25) demandes, reçues entre le dimanche 11 octobre 2020 au jeudi 22 octobre 2020, de médias étrangers qui ont émis le voeux de couvrir le référendum sur le projet d’amendement constitutionnel du 1er novembre 2020", précise l'ANIE dans un communiqué reçu par l'APS.

Dans ce sens, ajoute la même source, l'ANIE "a pris toutes les dispositions nécessaires pour faciliter le travail des équipes médiatiques accréditées dans leur mission de couverture du déroulement du référendum".

Categorie: Algeria

L'amendement de la Constitution confère aux journalistes une plus grande liberté d’expression

APS - 2 ore 14 min fa
L'amendement de la Constitution confère aux journalistes une plus grande liberté d’expression

ALGER-Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a affirmé, jeudi soir à Alger, que le projet d’amendement de la Constitution qui sera soumis à référendum populaire, le 1er novembre prochain, accorde aux journalistes " une plus grande liberté d’expression ".

S’exprimant dans une déclaration à la presse, en marge de la cérémonie de distinction des lauréats du prix du président de la République du journaliste professionnel, M. Djerad a indiqué que le projet d’amendement de la Constitution, accorde " une plus grande liberté d’expression ".

Le Premier ministre a, en outre, fait part de son souhait de voir le projet d’amendement de la Constitution, permettre d’aboutir à " une presse libre qui permettra aux journalistes professionnels de développer leurs points de vue et leurs analyses dans le respect de la déontologie de la profession ", ainsi qu’à l'émergence d’une presse "contre-pouvoir".

Lire aussi: Journée nationale de la presse: les lauréats du prix du Président de la République distingués

Dans ce contexte, le Premier ministre a adressé ses vœux à tous les journalistes et professionnels du secteur, à l’occasion de la Journée nationale de la presse.

Categorie: Algeria

Education nationale : le calendrier des compositions fixé en deux phases

APS - 2 ore 17 min fa
 le calendrier des compositions fixé en deux phases

ALGER- Le ministère de l'Education nationale a décidé jeudi d'unifier les périodes de déroulement des compositions trimestriels de l'année scolaire 2020/2021, en deux phases pour les trois paliers d'enseignement, et ce afin de consacrer les principe d'équité et d'égalité des chances entre les élèves, selon le calendrier des compositions dévoilé par le ministère.

Cette décision a été prise en raison du caractère exceptionnel de l'année scolaire en cours, indique la même source, relevant que la période des compositions du premier trimestre, pour les trois cycles d'enseignement (primaire, moyen et secondaire) a été arrêtée du 28 février au 4 mars 2021.

Cependant, le calendrier des compositions du deuxième trimestre a été arrêté pour les niveaux non concernés par les examens de fin d'année, à savoir 1, 2, 3, et 4 année primaire (AP), 1, 2 et 3 année moyenne (AM) à partir du 13 juin 2021.

La période des compositions pour les classes de 1 et 2 année secondaire (AS) a été fixée du 13 au 17 juin 2021.

Quant aux classes concernées par les examens officiels de fin d'année, le calendrier relève la date du 1er juin pour les compositions de 5 AP, du 7 au 9 juin pour les compositions de 4 AM et du 6 au 10 juin pour les compositions de 3 AS.

Categorie: Algeria

Incident de l'enseignante: le wali d'Oran reçoit l'institutrice Sidya Merabet

APS - 2 ore 25 min fa
 le wali d'Oran  reçoit l'institutrice Sidya Merabet

ORAN- Le wali d'Oran, Messaoud Djari a reçu jeudi l'institutrice Sidya Merabet de l'école primaire "Ben Zardjeb suite à l'incident survenu alors qu'elle soulevait au wali, en visite mercredi à l'occasion de la rentrée scolaire, les défaillances de l'établissement scolaire, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

S'exprimant à l'issue de cette audience, Mme. Merabet a affirmé que l'école primaire où elle exerce ferait l'objet d'un intérêt particulier dans le cadre de la prise en charge des préoccupations de cet établissement, sachant que le mobilier de l'école a déjà été renouvelé dans la journée d'aujourd'hui.

A travers l'expression "l'époque coloniale" utilisée dans sa revendication, l'enseignante dit n'avoir jamais eu une quelconque mauvaise intention, mais "c'était seulement une façon d'illustrer la vétusté du mobilier".

La professeure d'enseignement primaire a adressé ses remerciements à tous ceux qui ont fait montre de solidarité, professeurs, associations et parents d'élèves, souhaitant voir l'école primaire et son personnel bénéficier de tout l'intérêt en faveur des élèves.

Lire aussi: Beldjoud exprime son rejet catégorique de toute offense envers les enseignants

A noter que le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad avait écrit, sur Twitter, à propos de cet incident, "je refuse catégoriquement l'humiliation de l'enseignant, alors qu'il défend l'avenir de nos enfants", adressant par la même occasion "ses remerciements et sa reconnaissance à l'enseignante".

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a exprimé également son rejet "catégorique" de toute offense à la personne du professeur, invitant l'ensemble des responsables relevant de son secteur à éviter ce type de comportements.

Categorie: Algeria

Journée nationale de la presse: les lauréats du prix du Président de la République distingués

APS - 2 ore 43 min fa
 les lauréats du prix du Président de la République distingués

ALGER- Les journalistes lauréats de la 6ème édition du prix du président de la République du journaliste professionnel, organisé sous le thème  "le Numérique... une passerelle pour l'édification de l'Algérie nouvelle", ont été distingués jeudi à Alger.

La cérémonie de distinction s'est déroulée au Centre international des conférences (CIC), en présence du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, du président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche et de plusieurs membres du gouvernement et de hauts responsables, ainsi que nombre de journalistes.

Dans la catégorie de la presse écrite, trois lauréats ont été distingués à savoir, Leila Zerguit du quotidien "El Djoumhouria" qui a obtenu la première place pour reportage "numérisation: pierre angulaire de l'Algérie de demain", suivie de Fahima Benakrouf du quotidien "Saout El Ahrar" et de Hadj Tahar Ali de "El Hayat El Arabia".

Pour ce qui est de la catégorie des médias radiophoniques, deux journalistes de la chaine Radio I ont obtenu la première place, à savoir Abdenacer Kasseh Laaouar pour  "Le coronavirus impose la distanciation et favorise la communication numérique", et  Ahmed Amine Harane pour "numérisation de l'administration- débureaucratisation". La deuxième et la troisième place ont été octroyées à Rahima Ait Hamiche de la Radio Tizi Ouzou et Salah Eddine Benghedka de la Radio Sétif.

Pour les médias télévisés, le jury a décidé de de ne pas décerner le premier et le troisième prix, alors que le deuxième a été accordé à la journaliste de la télévision algérienne Amel Merir pour son programme "la culture à l'ère du coronavirus".

Lire aussi: Le projet d'amendement de la Constitution prévoit des garanties en faveur de la scène médiatique

Concernant les médias électroniques, Houssam Eddine Fodil de "Echourouk online" s'est vu octroyer le premier prix pour son thème "numérisation du secteur de la santé....prémices de l'Algérie nouvelle", alors que le deuxième a été octroyé à Abdelkader Chems Eddine Houari de l'APS, le troisième est revenu à Ahmed Laalaoui de "El Watan press".

Le jury a accordé son prix spécial à la journaliste Nesrine Rabehi de la Radio du Saint Coran pour son thème "numérisation, passerelle vers l'Algérie nouvelle".

Categorie: Algeria

Le projet d'amendement de la Constitution prévoit des garanties en faveur de la scène médiatique

APS - 2 ore 49 min fa
Le projet d'amendement de la Constitution prévoit des garanties en faveur de la scène médiatique

ALGER- Le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer a affirmé, jeudi à Alger, que le projet d'amendement de la Constitution soumis à référendum populaire le 1er novembre prochain prévoyait "des garanties à même de renforcer la scène médiatique en Algérie".

Le projet d'amendement de la loi fondamentale du pays prévoit "des garanties qui renforceront la scène médiatique", a précisé M. Belhimer dans une intervention lors de la cérémonie de distinction des lauréats du Prix du Président de la République du Journaliste professionnel, organisée au Centre international des conférences (CIC), en présence du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, du président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche et nombre de membres du gouvernement et de hauts responsables.

Ce projet "conférera au système des droits et libertés une nouvelle dimension dans le cadre de notre identité et constantes nationales", et ce, a-t-il souligné, "en offrant des garanties susceptibles de renforcer la performance des journalistes".

Le ministre de la Communication voit en ce projet d'amendement constitutionnel "l'intérêt qu'accorde l'Etat à la presse", traduit par l'article 54 qui "consacre le principe de liberté de la presse en détaillant les composantes de cette liberté, stipule le droit à la création de chaînes télévisées, de sites et journaux électroniques, interdit le discours de discrimination et de haine". Un article en vertu duquel "aucune activité de journaliste ne saura être arrêtée sans décision judiciaire".

A cette occasion, le ministre a souligné l'importance accordée par le Président de la République à la corporation de la presse, mettant en avant les grands axes contenus dans son message adressé aux journalistes à l'occasion de leur journée nationale, à savoir, entre autres, "les apports des journalistes à travers toutes les étapes qu'a traversé le pays, l'incitation au numérique et au solutions technologiques, l'élaboration d'un cadre juridique pour se mettre au diapason du développement technologique, faire preuve de patriotisme pour faire face à la cybercriminalité et l'impératif de moraliser la profession et le soutien des différentes compétences".

Lire aussi: La presse nationale a toujours été un levier important pour concrétiser la démocratie

A souligner qu'au début de la cérémonie, plusieurs journalistes qui avaient laissé une empreinte dans la scène médiatique algérienne ont été distingués, à leur tête le défunt moudjahid et ex ministre Lamine Bechichi qui s'est éteint le 20 juillet dernier.

Les anciens directeurs des quotidiens "La Tribune" et "L'Horizon", respectivement Kheireddine Ameyar et Lyes Hamdani ont été distingués ainsi que le défunt journaliste Madjid Hadji.

Il s'agit également de l'ancien militant de la lutte de libération nationale et l'ex directeur de publication du quotidien "El Moudjahid", Morsli Aziz, de l'ex directeur de la télévision algérienne Abdou Benziane, du journaliste et auteur Abdelaziz Boubakir, ainsi que de l'ex DG de l'APS, début des années 90, Talmat Ammar Ali.

Categorie: Algeria

Amendement constitutionnel : le peuple algérien tiendra sa promesse en participant au référendum

APS - 3 ore 13 min fa

ALGER- Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire, Kamel Beldjoud s'est dit jeudi à Alger "convaincu" que "le peuple algérien tiendra sa promesse" pour opérer le changement à travers sa participation au référendum populaire sur l'amendement de la Constitution prévu le 1er novembre prochain.

S'exprimant lors d'une séance organisée dans le cadre de l'examen du budget sectoriel pour 2021, par la Commission des finances et du budget de l'Assemblée populaire nationale (APN),  M. Beldjoud a déclaré que l'Algérie s'apprête à célébrer le 66ème anniversaire du déclenchement de la Glorieuse guerre de libération, affirmant sa conviction que le peuple algérien qui n'a pas manqué à son rendez-vous le 1er novembre 1954 pour la libération de l'Algérie, tiendra sa promesse cette fois-ci en faveur du changement à travers sa participation à une halte décisive de son histoire, à savoir le référendum populaire sur la Constitution du 1er novembre 2020".

Il s'est félicité "des nouveaux acquis" que comporte la révision constitutionnelle initiée par le Président de la République, tels que "la consécration du droit du citoyen à l'information, le renforcement de la liberté d'expression, la créativité journalistique, en faveur de la citoyenneté et de la démocratie participative".

A l'occasion de la Journée nationale de la presse célébrée le 22 octobre de chaque année, le ministre de l'Intérieur a saisi cette opportunité pour adresser "ses meilleurs voeux" à la corporation des médias, saluant "les efforts et le professionnalisme de cette dernière en Algérie ainsi que son rôle dans l'éclairage de l'opinion publique en toute objectivité et transparence".          

Categorie: Algeria

La presse nationale a toujours été un levier important pour concrétiser la démocratie

APS - 3 ore 16 min fa
La presse nationale a toujours été un levier important pour concrétiser la  démocratie

ALGER- Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a affirmé jeudi à Alger que la presse nationale constituait "un levier important pour la consécration de la démocratie", indiquant que l'éclairage de l'opinion publique par l'information fiable "renforce le processus de changement" enclenché en Algérie.

Dans une publication postée sur ses comptes sur les réseaux sociaux, le Premier ministre a présenté, à l'occasion de la Journée nationale de la presse, ses meilleurs vœux à l'ensemble des journalistes et assimilés du secteur de l'information, précisant que "la presse nationale a toujours été un levier important pour la consécration de la démocratie".

Lire auss: Message du Président Tebboune à l'occasion de la Journée nationale de la presse

"L'éclairage de l'opinion publique par une information fiable, et l'ouverture d'un débat critique, équilibré et responsable renforceront davantage le processus de changement que connait l'Algérie", a-t-il assuré, souhaitant aux hommes de la presse plein succès dans leur mission.

Categorie: Algeria

Beldjoud exprime son rejet catégorique de toute offense envers les enseignants

APS - 3 ore 43 min fa
Beldjoud exprime son rejet catégorique de toute offense envers les enseignants

ALGER- Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a exprimé jeudi son rejet "catégorique" de toute offense à la personne du professeur, invitant l'ensemble des responsables relevant de son secteur à éviter ce type de comportements.

Interrogé par la Commission des finances et du budget à l'Assemblée populaire nationale (APN) au sujet de l'enseignante de l'école de "Ben Zardjeb" qui s'est plaint au wali d'Oran, en visite à l'occasion de la rentrée scolaire, de la situation déplorable des locaux, M. Beldjoud a exprimé "son rejet catégorique de toute offense à la personne de l'enseignant qui défend l'avenir de nos enfants", adressant à l'enseignante "toute sa considération et ses remerciements".

En réaction aux propos de l'enseignante laquelle a affirmé que les tables de son école remontait à "l'époque coloniale", le ministre a invité l'enseignante à continuer à "dénoncer les pratiques d'autrefois", invitant les responsables à "éviter ce type de pratiques".

"J'avais évoqué ce sujet avec l'ensemble des responsables relevant des Collectivités locales, leur rappelant que les sorties sur terrain avaient pour objectif d'inspecter et de prendre des décisions pour un changement positif. C'est pourquoi, je souhaite que ces pratiques soient abolies", a-t-il souligné.

Les tables des classes scolaires seront changées au niveau des écoles partout sur le territoire national, mais de manière progressive car "ce ne sera pas évident, vu le nombre important des établissements (+ de 19.000)", a-t-il confié.

Lire aussi: Incident de l'enseignante: Djerad exprime son rejet de "l'humiliation de l'enseignant"

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad avait commenté, sur Twitter, cet incident largement relayé par les réseaux sociaux, écrivant "je refuse catégoriquement l'humiliation de l'enseignant, alors qu'il défend l'avenir de nos enfants", adressant par la même occasion "ses remerciements et sa reconnaissance à l'enseignante".

Il a affirmé, à ce propos, qu'il "sera procédé au renouvellement du vieux mobilier des écoles au niveau national".

Categorie: Algeria

Le projet d'amendement de la Constitution consacre le rôle des jeunes et des associations de la société civile

APS - 3 ore 45 min fa

BOUMERDES - Le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouini, a affirmé jeudi à Boumerdes que le projet de l’amendement de la Constitution soumis au référendum le 1er novembre prochain consacre le rôle des jeunes et des associations de la société civile dans la nouvelle Algérie dont aspire tout citoyen.

"Le projet d'amendement de la Constitution est une opportunité pour consacrer cette orientation aux jeunes et aux associations de la société civile", a indiqué M. Ghouini dans son intervention au cours d'une rencontre de sensibilisation organisée dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet d'amendement constitutionnel, soulignant l'impératif de "saisir cette opportunité pour servir le pays".

Il a, à cet effet, invité les jeunes (structurés ou pas) et les représentants des associations de la société civile à ne pas "limiter leurs activités et actions au seul aspect revendicatif", mais les "élargir, à l’avenir, à d'autres domaines dont le contrôle,  l’accompagnement, le suivi et l’émission d’observations comme stipulé dans la nouvelle Constitution."

Filali Ghouini a insisté, à ce titre, sur la nécessité de multiplier le nombre des associations dans divers domaines aussi bien au plan local que national, qualifiant les acteurs de la société civile (associations) de "véritables porteurs des préoccupations des citoyens et de défenseurs de leurs intérêts. Un fait consacré par l’amendement constitutionnel", a-t-il observé.

Sur un autre plan, le président du Mouvement El Islah a lancé un appel au peuple algérien en vue de voter "Oui" pour le "projet de société porté par le projet d’amendement constitutionnel, qui sera soumis au référendum du 1 novembre et faire ainsi du slogan +Algérie nouvelle+ une réalité concrète", a-t-il indiqué.

Il a également plaidé pour la transformation de l’"acte du vote" le jour du référendum, en "une victoire du pays, contre tous les sceptiques et les semeurs de désespoir, qui veulent faire échouer ce référendum. Il faut faire de ce vote une halte principale dans l’histoire du pays, durant laquelle de nombreux dossiers seront tranchés", a-t-il souligné.

"Cette étape cruciale dans l’histoire de l’Algérie va prouver le niveau de conscience du peuple algérien quand il s’agit de l’avenir et du sort de la nouvelle Algérie", a-t-il estimé.

Par ailleurs, Filali Ghouini n’a pas manqué d’exprimer sa "confiance en la majorité silencieuse (des Algériens) pour la réussite de ce référendum, car celle-ci "a toujours répondu présente lorsqu'il s'agit du sort et de l'avenir du pays", a-t-il affirmé.

Le président du Mouvement El Islah a assuré que la réussite de ce référendum va "apporter un changement dans toutes les données, suivi part un changement dans les comportements à travers la consécration de l’Etat de Droit et de la Justice."

Categorie: Algeria

Le vote en faveur du projet d’amendement constitutionnel garantira un passage sécurisé vers l’Algérie nouvelle

APS - 4 ore 9 min fa

BATNA- La présidente du Tadjamaou Amal El Jazaïr (TAJ), Fatima-Zohra Zerouati, a considéré jeudi à Batna que le vote en faveur du projet d’amendement de la Constitution soumis au référendum le 1er novembre prochain "garantira un passage sécurisé vers l’Algérie nouvelle."

Dans un rassemblement populaire des militants et sympathisants du parti, à la salle de conférences de l’Office des établissements de jeunes (ODEJ), Mme Zerouati a souligné que ce choix constitue "une opportunité en or pour exprimer notre gratitude envers les chouhada et la Révolution de novembre 1954 et pour un départ réel vers le développement et la prospérité de l’Algérie avec son peuple et ses institutions."

Elle a invité, à l’occasion, les citoyens à "une large participation" à ce rendez-vous d’autant plus, a-t-elle soutenu que "l’Algérie affronte des défis qui imposent de passer vers une nouvelle phase dans laquelle elle sera forte par sa voix sur les tribunes internationales, par ses positions immuables et sa puissante détermination à parvenir par les propres bras de ces enfants à un développement national global."

La présidente de TAJ a considéré que "l’on ne pourra toutefois pas aller vers une Algérie forte qui préserve la dignité de tous et garantisse la justice sociale sans établir une base solide qui assure la force aux institutions et aux lois à travers un document unificateur et d’entente établi sur des principes et des fondements fermes."

Mme Zerouati a considéré que le projet d’amendement de la Constitution soumis au référendum populaire le 1er novembre prochain représente "une Constitution valable pour toutes les générations et une plateforme qui rassemble la majorité des Algériens."

Elle a estimé, à ce propos, que l’occasion est venue "pour rendre le peuple algérien souverain dans ses décisions et dans le choix de ses représentants et de ceux qui en expriment les préoccupations et pour qu’il contribue efficacement à la construction et au développement du pays en allant voter le 1er novembre prochain en faveur du projet d’amendement de la Constitution."

Categorie: Algeria