Camerun

#Politude

CRTV - 18 min 1 sec fa
The Social Democratic Front (SDF)… what is its stance in today’s political atmosphere? Find out on Saturday at 12:05pm on the program #Politudes on the #NationalStation.

L’article #Politude est apparu en premier sur Cameroon Radio Television.

Categorie: Camerun

Exclusively

CRTV - 23 min 4 sec fa
Today on #CrtvNews Journalist Charles Ebune has a one on one chat with Aliko Dangote, a Nigerian billionaire business magnate ranked the wealthiest person in Africa. Take the appointment this Thursday at 8:10pm on #CrtvNews

L’article Exclusively est apparu en premier sur Cameroon Radio Television.

Categorie: Camerun

#EntreNousMesdames

CRTV - 26 min 12 sec fa
#NationalStation #EntreNousMesdames Take the appointment at 4:05pm on Saturday. Theme of the program; “Sexual Exploitation Of Children And Adolescence as well as images on social networks “.

L’article #EntreNousMesdames est apparu en premier sur Cameroon Radio Television.

Categorie: Camerun

Côte d’Ivoire: 10 chaînes TV se partagent un marché publicitaire de plus de 10 milliards Fcfa

237 Cameroun - 8 ore 24 min fa

Dix chaînes de télévision, y compris le Groupe RTI (RTI1, RTI2, La 3, publiques), se partagent, en Côte d’Ivoire, un marché publicitaire entre 10 et 13 milliards de Fcfa.

Pour assurer la pérennité du secteur, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA, régulateur) a organisé jeudi à Abidjan une table ronde autour du thème “La viabilité économique des opérateurs de la TNT en Côte d’Ivoire: défis et stratégies”.  

Cette réunion, la première regroupant en un même lieu les acteurs de la Télévision numérique terrestre (TNT) en Côte d’Ivoire, a permis d’aborder les questions cruciales de la viabilité économique des opérateurs de la TNT.

M. Fabrice Sawegnon, PDG de Life TV, a fait observer que pour les chaînes de télévisions privées le principal modèle économique est la publicité, “et ce marché aujourd’hui est bien à la traîne par rapport à ce qu’ on aurait pu imaginer”. 

“On est aujourd’hui sur un marché (publicitaire estimé) entre 10 et 13 milliards Fcfa, qui est largement en dessous des prévisions qui étaient au moins au double”, a-t-il dit, ajoutant que “ce petit marché de 10 milliards est exploité par plus de 10 chaînes”. 

“On a investi 12 milliards Fcfa et on a un marché publicitaire de 10 milliards Fcfa partagé par dix chaînes de télévision”, proposant une exonération des coûts de diffusion sur les trois premières années d’exploitation. 

En réalité, soulignera-t-il, “il y a que six chaînes TNT qui ont reçu effectivement le droit d’émettre en TNT (…) on se rend compte qu’ il y a des chaînes qui ne paient aucune forme de redevance ou de coûts supportés par les opérateurs de la TNT”.  

Il a soutenu que “la redevance télé doit être partagée équitablement, ce n’est pas une redevance RTI,  c’est une redevance télévisuelle, alors cet argent doit aider à financer l’ensemble du secteur, à défaut on peut trouver d’autres formules” tel un retrait de la RTI sur des zones de grandes écoutes comme c’est fait en France. 

“La RTI, sa redevance, c’est quasiment 10 milliards Fcfa aujourd’hui, il est important de savoir que c’est un montant très important qui doit aider l’ensemble du secteur”, a-t-il suggéré, souhaitant “une régulation plus équitable” au niveau de la publicité.  

Pour lui, les chaînes qui ne subissent pas les mêmes contraintes que les opérateurs privés de la TNT en termes d’investissement et de cahier de charges, de redevance, de charges locales, “puissent partager le même gâteau avec des chaînes” qui ont ces charges.

Le directeur général de NCI (Nouvelle chaîne ivoirienne), Ange Fabien Guéi, a appelé à une baisse de la redevance payée à la HACA et à la Société ivoirienne de télédiffusion (IDT), chargée du déploiement de la Télévision nationale terrestre (TNT).

M. Guéi a relevé que NCI a fait un investissement entre 10 et 12 milliards Fcfa, faisant remarquer que la chaîne de télévision assure 3 à 4 milliards Fcfa de charges mensuelles pour un marché publicitaire d’à peu près 12 milliards Fcfa. 

Il a demandé à l’IDT d’accélérer l’implantation de la TNT dans tout le pays afin qu’ il y ait un taux de pénétration important dans les foyers. Il a aussi souhaité une “mesure d’audience dans laquelle tous les opérateurs se reconnaîtront”. 

Quant à Jean-Philippe Kaboré, PDG de Optimum Media, éditeur de la chaîne télé 7 Info dont le lancement est prévu le 15 septembre 2021, a plaidé pour une réduction de la redevance de 250 millions Fcfa payée au lancement d’une chaîne Tv en Côte d’Ivoire.

M. Damiano Malchiodi, directeur général de A+Ivoire, a estimé que la licence est “trop élevée”, invitant les autorités à adopter “un cadre réglementaire plus fort” pour que les opérateurs profitent de la manne publicitaire. 

Le président de la HACA, Me René Bourgoin, a mentionné que des opérateurs ont été autorisés, certes, depuis 2016, mais c’est seulement en 2019 pour certains, 2020 pour d’autres que ces opérateurs ont véritablement commencé leur exploitation. 

Concernant la redevance RTI collectée auprès du contribuable, Me Bourgoin a laissé entendre que “c’est au coeur des débats pour nombre d’opérateurs qui souhaitent qu’elle soit répartie entre eux, la RTI 50% et les 50% restant entre tous les autres opérateurs”. 

“Le tout est de savoir si cela peut-être accepté, si cela est faisable. Nous ne sommes pas une instance qui va prendre aujourd’hui des décisions, nous en discutons en ensuite nous verrons les propositions qui nous semblent utiles de faire au gouvernement”, a-t-il poursuivi.  

Le financement des contenus est le nerf de la guerre pour avoir de l’audience chez les opérateurs de la TNT. En plus de cette charge, ils font face au transport du signal, aux impôts et aux charges salariales. Dans ce contexte de Covid-19, ils ont besoin d’un accompagnement de l’Etat. 

Cet article Côte d’Ivoire: 10 chaînes TV se partagent un marché publicitaire de plus de 10 milliards Fcfa est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

L’article Côte d’Ivoire: 10 chaînes TV se partagent un marché publicitaire de plus de 10 milliards Fcfa est apparu en premier sur Cameroun Online.

Categorie: Camerun

CAMEROUN :: Ambassade des États-Unis:« nous pensons qu’il n’y a pas de solution militaire à cette crise » :: CAMEROON

237 Cameroun - 9 ore 24 min fa

L’ambassade des États-Unis au Cameroun explique en exclusivité le sens de la décision du département d’état de restreindre la délivrance des visas aux personnes soupçonnées de souffler sur les braises dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. 

Plusieurs rapports ont fait état ces derniers mois d’une situation des droits de l’homme toujours préoccupante au Cameroun et particulièrement dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Quelle appréciation faites-vous de la situation sur le terrain ?
Les Etats-Unis restent profondément préoccupés par la poursuite de la violence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. La situation qui y prévaut et qui a débuté par des manifestations pacifiques en 2016 s’est tragiquement transformée en une crise violente prolongée. Elle a déjà fait plus de 3 000 personnes tuées et plus d’un million de personnes déplacées à l’intérieur du pays. Des enfants ont été menacés et dans certains cas tués parce qu’ils allaient à l’école. Des écoles, des hôpitaux et des sites religieux ont fait l’objet d’attaques. Nous appelons instamment toutes les parties à autoriser l’accès sans entrave aux travailleurs humanitaires et de la santé, et à cesser les attaques contre les écoles, les enseignants, les étudiants, les établissements hospitaliers, les travailleurs sanitaires et les patients. Les enfants particulièrement ont le droit d’apprendre en toute sécurité. 

Le communiqué du Secrétaire d’État stigmatise des personnes qui présentent une menace pour les droits de l’homme dans ces deux régions. Quel est dans le détail, le profil des personnes ciblées ? Est-ce que le président de la République Paul Biya et ses ministres sont potentiellement des cibles de ces sanctions ? 
La politique de restrictions des visas couvre les personnes soupçonnées d’être responsables ou complices d’atteinte à la paix en se livrant à ou en incitant à la violence permanente, à des violations des droits de l’homme et à des menaces à l’égard des défenseurs de la paix ou des travailleurs humanitaires. Nous ne pouvons pas vous fournir de détails en ce qui concerne les personnes ciblées parce que dans le cadre de la loi américaine, les dossiers des visas personnels sont confidentiels. 

Quelle est la position des États-Unis vis-à-vis des personnes basées aux États-Unis et qui financent les groupes armés des régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest ?
Nous condamnons tous ceux qui contribuent à la violence et aux souffrances de la population civile au Cameroun, quelles que soient leur localisation et leur affiliation. Aucune personne qui fait obstacle à la paix au Cameroun ne peut bénéficier de notre soutien ou de notre tolérance. Les forces de l’ordre fédérales américaines enquêtent sur toutes les allégations d’atteintes aux droits de l’homme dans la région anglophone, quelle que soit l’affiliation de leurs auteurs, pour déterminer s’il s’agit de violations potentielles de la loi américaine. 

Peut-on s’attendre à une expulsion vers le Cameroun des personnes soupçonnées d’armer les groupes sécessionistes comme le préconisent les autorités camerounaises ?
Nous collaborons avec les autorités camerounaises dans l’enquête sur leurs allégations au sujet des dirigeants séparatistes aux États-Unis qui lancent des attaques contre le Cameroun. Les États-Unis sont un État de droit, et nous devons respecter les normes légales pour engager une action en justice contre un individu. Nous renvoyons les questions sur les expulsions et les déportations au département de la Sécurité intérieure. 

Est-ce que le gouvernement camerounais en a déjà expressément fait la demande par le passé ?
Nous renvoyons les questions sur les expulsions et les déportations au département de la Sécurité intérieure. 

Une opinion regrette que les autorités camerounaises et les groupes séparatistes soient mis sur un pied d’égalité dans le communiqué de Mr. Blinken alors que le gouvernement représente des institutions officielles. Que répondez-vous à ces accusations ?
Le Secrétaire d’État a institué une politique imposant des restrictions de visa à ceux qui sapent la résolution pacifique de la crise dans les régions anglophones du Cameroun. Avec ces restrictions, nous envoyons un message clair : ceux qui sapent la paix, ainsi que les membres de leur famille immédiate, ne sont pas éligibles pour les visas américains ou les avantages du système d’immigration américain. 

Avec l’expérience des États-Unis dans la gestion et la résolution des conflits à travers le monde, quelles sont les options qui s’offrent au gouvernement camerounais et aux groupes insurgés afin de mettre un terme aux violences ans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ? Comment est-il possible d’organiser un dialogue sans condition ?
Nous pensons qu’il n’y a pas de solution militaire à cette crise. Nous appelons toutes les parties à la crise dans les régions anglophones à entamer un dialogue élargi et sans conditions préalables et à activement soutenir la médiation suisse. Nous encourageons le gouvernement à mettre en œuvre les recommandations du grand dialogue national d’octobre 2019 et à prendre des mesures pour permettre à la population d’avoir son mot à dire sur sa vie quotidienne. Nous appelons les membres de la diaspora camerounaise à se servir du pouvoir de leur voix pour promouvoir la paix sur la voie d’un changement significatif pour répondre aux griefs à long terme.

Le flux rss de camer.be

L’article CAMEROUN :: Ambassade des États-Unis:« nous pensons qu’il n’y a pas de solution militaire à cette crise » :: CAMEROON est apparu en premier sur Cameroun Online.

Categorie: Camerun

CAMEROUN :: TPI de Douala-Bonanjo : Sept avocats citent M. Camus Mimb à comparaître :: CAMEROON

237 Cameroun - 9 ore 24 min fa

Le « Collectif Fousse » a déposé une citation directe hier contre le journaliste accablé par une affaire d’atteinte aux bonnes mœurs.

Ce qu’il est désormais convenu d’appeler l’affaire Martin Camus Mimb a pris une nouvelle tournure hier, jeudi, 24 juin 2021. Et ce rebondissement spectaculaire et pour le moins inattendu est dû à l’entrée en scène de sept avocats au barreau du Cameroun, tous inscrits au tableau de l’ordre, et agissant sous le nom de « Collectif Fousse », du nom de maître Dominique Fousse. Ledit Collectif, qui est légalement appelé « Universal Lawyers and Human Right Defence », a initié une citation directe, hier, au Tribunal de première instance (TPI) de Douala-Bonanjo contre le journaliste Martin Camus Mimb et « toutes personnes suspectées d’être impliquées » dans cette scabreuse affaire d’atteinte aux mœurs, dont le comble de l’indignation et de l’ignominie est la publication récente de photos indécentes montrant la nudité d’une jeune fille impliquée dans des scènes obscènes avec le promoteur de la Radio Sports Info (RSI).

D’ailleurs, ces sextapes, ces scènes d’orgie aux frontières de la pornographie n’ont pas fini d’enflammer la toile et de susciter une vive émotion chez les internautes, quand elles ne divisent pas des personnalités publiques aux opinions très divergentes sur l’affaire. Face à la presse, le Collectif Fousse a fait une déclaration y relative, peu après le dépôt de la citation directe au tribunal. Même si ladite déclaration ne mentionne pas le nom des personnes accusées, même pas celui de Martin Camus Mimb, l’un des personnages centraux de ce feuilleton sensationnel, on comprend que c’est bien de lui et de ses acolytes et autres complices qu’il s’agit. Lui qui, dans une sortie faisant suite à la publication des images scandaleuses, dans une posture de défense, a, sans doute par maladresse, nié en bloc les faits en alléguant ne pas connaître l’autre protagoniste du film qu’est Malicka Bayémi.

« Images humiliantes »

En revanche, le Collectif cite nommément sa « cliente dame Malicka Bayemi », auprès de laquelle il se constitue dans l’optique d’en assurer la défense. « En vous remerciant de votre présence déjà, nous avons le devoir de vous informer que, suite aux publications d’images indécentes et humiliantes de notre cliente dame Malicka Bayemi, aux allégations tendant à faire croire qu’elle serait une inconnue, d’une part, et d’autre part qu’elle serait membre d’une organisation visant à détruire la notoriété d’une personnalité de la République, nous venons ce jour de saisir le TPI de Douala-Bonanjo d’une citation directe contre des personnes suspectées d’être impliquées, et nous travaillerons à ce que la vérité soit dite dans le respect des principes d’équité », écrit le Collectif.

Pourquoi l’option de la citation directe plutôt que celle d’une plainte ? Maître Augustine Arlette Nwayin, qui a lu la déclaration, au nom du Collectif, donne une explication à ce choix stratégique : « Le choix de la citation directe tient dans le souci de notre organisation de voir l’instruction de cette affaire être menée sereinement, surtout qu’il n’a échappé à personne ces deux derniers jours, qu’une autorité de qui, a minima le silence était attendu, s’est empressée de prendre fait et cause pour une des personnes poursuivies, suggérant même de façon explicite que, pour les faits tels que délivrés à l’opinion, aucune infraction ne pouvait être retenue. Dans un tel contexte supposé de fragilisation du parquet, et soucieux de mener à bien notre mission, le choix de la citation directe des particuliers, c’est-à-dire de la convocation directe devant le tribunal, sans intervention du ministère public, s’est donc imposé à nous. »

Cybercriminalité

Le deuxième volet de la bataille judiciaire désormais engagée pour faire la lumière dans cette affaire, concerne la cybercriminalité. Selon le Collectif, en effet, des individus, en posture de malfaiteurs, auraient jeté l’huile sur le feu en créant de faux comptes Facebook qu’ils ont attribués à la jeune Malicka Bayémi, imputant à la jeune femme, dans la foulée, des vidéos et des photos inconvenantes et mettant sous son compte des propos qu’elle aurait tenus auprès ou en direction des personnes connues. « Nous avons déjà pu identifier formellement deux des personnes qui agissent ainsi sur le sol camerounais et six autres sur le plan international. Comme vous le savez, il s’agit des infractions en rapport avec la cybercriminalité, que nous ne pouvons laisser prospérer. »

Les procédures engagées dans cette perspective sont en cours de finalisation. Deux avocats camerounais ont d’ores et déjà accepté de prêter mainforte au Collectif Fousse pour des procédures à initier contre les protagonistes ayant agi depuis l’étranger notamment en France, au Canada et en Angleterre. Il s’agit de maître Marie Claude Edjang, avocat au barreau de Paris, et de son confrère Brice Fotso du barreau de Virginie, aux États- Unis. « Des poursuites pourraient être initiées dans d’autres pays au fur et à mesure de l’identification des cybercriminels. Un point sera fait en temps utile », concluent les sept avocats. La date de la première audience n’a pas encore été communiquée.

Le flux rss de camer.be

L’article CAMEROUN :: TPI de Douala-Bonanjo : Sept avocats citent M. Camus Mimb à comparaître :: CAMEROON est apparu en premier sur Cameroun Online.

Categorie: Camerun

CAMEROUN :: Covidgate : Le rapport d’audit sera présenté ce jour :: CAMEROON

237 Cameroun - 9 ore 24 min fa

Ce sera à l’Assemblée nationale dans le cadre d’une session plénière spéciale.

Comme annoncé par le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, le 21 juin 2021 à l’Assemblée nationale, le rapport d’audit des 180 milliards de Fcfa affectés comme fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus sera rendu public ce jour par la Chambre des comptes. Cette communication spéciale se fera au cours de la séance plénière spéciale de la chambre basse du parlement dès 9h30.

La représentation nationale sera donc éclairée sur l’usage qui a été faite de cette importante enveloppe ainsi que ses répercussions économiques et sociales. Ce rapport est très attendu et intervient dans un contexte où le Tribunal criminel spécial (TCS) a procédé à l’audition de plusieurs personnes liées à cette affaire. « Un premier rapport avait fuité dans les réseaux sociaux. On s’est toujours demandé s’il venait de la Chambre des comptes ou pas. On attend d’être fixé demain sur le sort qui a été réservé à ce fonds dont la gestion interroge au sein de l’opinion », a lancé Alphonse Eloundou, enseignant.

Sur le terrain, la pandémie reste une préoccupation majeure. Pour améliorer sa stratégie, un nouveau montant a été défini pour faire face à ce tueur d’un autre genre ; un montant qui avait laissé les députés pantois au regard des questionnements encore sans réponses au sujet de l’utilisation des premiers fonds. Face à cette préoccupation de certains membres de l’Assemblée nationale, Louis Paul Motaze avait préféré présenter l’urgence de l’heure en laissant le soin à la Chambre des comptes de rendre, au moment venu, son rapport d’audit. « Mais les nouvelles dépenses c’est quoi ; c’est que nous avons été confrontés à une réalité qui est partie jusqu’à la présidence de la république. On s’est rendu compte qu’on peut bien lutter contre le coronavirus mais les hôpitaux manquent de choses essentielles.

Quand il n’y a pas de respirateurs… on voudra lutter mais on ne réussira pas. Il a été décidé qu’un effort devrait également être fait ; il ne faut pas seulement acheter des tests… mais améliorer le plateau technique. Nous savons qu’il y a un audit qui est en cours ; un audit dont les résultats doivent sortir je crois cette semaine. Je crois savoir que le parlement sera largement informé ».

Le Covidgate pourrait franchir une nouvelle étape ce jour

Le flux rss de camer.be

L’article CAMEROUN :: Covidgate : Le rapport d’audit sera présenté ce jour :: CAMEROON est apparu en premier sur Cameroun Online.

Categorie: Camerun

L’ONUCT pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique inaugure son siège à Rabat

237 Cameroun - 9 ore 24 min fa

Le siège du Bureau Programme des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique a été inauguré, jeudi à Rabat, par le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, avec la participation, par visioconférence, du Secrétaire général adjoint du Bureau des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (ONUCT), Vladimir Voronkov.Cette cérémonie s’est déroulée en présence des départements nationaux impliqués ainsi que du corps diplomatique accrédité à Rabat. Elle a été retransmise depuis New York pour permettre aux participants à la 2ème semaine internationale de lutte contre le terrorisme d’y prendre part et de suivre ses travaux. 

Le nouveau Bureau Programme œuvrera à élaborer et à mettre en œuvre des programmes accrédités visant principalement le renforcement de capacités et le développement de compétences dans le domaine de la lutte antiterroriste, notamment en matière de sécurité, d’enquêtes et de poursuites, de gestion des prisons et des frontières, de désengagement, de réhabilitation et de réinsertion.

Il s’appuiera sur la mutualisation de l’expertise du Maroc et de l’ONUCT afin de dispenser des formations de qualité au profit des Etats africains, selon une approche collaborative et solidaire reflétant un esprit de responsabilité collective.

Le choix du Maroc en tant que partenaire pour l’établissement de ce Bureau Programme est une preuve supplémentaire de la confiance et de l’estime dont jouit la stratégie nationale de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

Ce projet permet également de consolider l’engagement continu et les valeurs de partage adoptés par le Maroc et la place privilégiée des questions africaines dans les initiatives diplomatiques du Royaume.

Pour rappel, l’ONUCT a été créé en juin 2017 afin d’appuyer les efforts des différentes institutions onusiennes dans leurs missions visant à accompagner les États membres dans la mise en œuvre de la stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme des Nations Unies.

Cet article L’ONUCT pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique inaugure son siège à Rabat est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

L’article L’ONUCT pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique inaugure son siège à Rabat est apparu en premier sur Cameroun Online.

Categorie: Camerun

Hôtel du Lac: un joyau architectural de 60.000 m2

CRTV - Gio, 24/06/2021 - 23:19

Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a procédé à la cérémonie de pose de la 1ère pierre du projet de construction de ce complexe hôtelier et touristique 5 étoiles ce 24 juin 2021 à Yaoundé.

 

 

Dénommé « hôtel du lac », l’ouvrage architectural situé sur la rive Ouest du lac municipal de Yaoundé, est une infrastructure d’envergure pour le rayonnement de l’image du Cameroun. Dans son discours, le Premier ministre, cet hôtel va contribuer à « booster le développement socio-économique et touristique de notre pays », en arrimant les infrastructures hôtelières aux normes et standards internationaux. Logé au cœur de la capitale Yaoundé, l’ouvrage se veut impressionnant sur le plan de ses caractéristiques.

Pose de la 1ère pierre par le Premier ministre

Un hôtel futuriste

L’hôtel du lac situé dans la « vallée Mingoa » permettra d’optimiser la la qualité de l’eau. Il comprend un centre nautique, un jardin botanique, des espaces sports et diverses attractions. Aussi ce joyau architectural est-il constitué de:
– 3 bâtiments de plus de 100 mètres de haut,
– 30 étages, plusieurs salles de réunions et de conférences,
– plus de 300 chambres et plusieurs salles de réunions,
– capacité d’accueil de 1000 personnes,
– 140 parking de part et d’autres des 3 bâtiments,
– un parking souterrain de 400 places.

Hotel Du Lac

Vue de l’hôtel du lac

Autres espaces

« L’hôtel du lac » est construit sur un site de 35.288 m2 pour un coût de 83 milliards de Fcfa. Il y est prévu des résidences de long séjour, des bureaux et un centre de conférence de pointe, étalés sur 60.000 m2. L’on dénombre également 93 résidences de long séjour et 13.000 m2 de bureaux. L’ouvrage ambitionne de placer Yaoundé sur la carte des conférences en Afrique. En effet, les retombées économiques sont certaines.

Aperçu de l’hôtel de 5 étoiles

Fruit d’un contrat de bail emphytéotique entre le ministère des Domaines, du cadastre et des Affaires foncières et le groupe belge IIDG, avec le concours de International infrastructure development group « l’hôtel du lac » sortira des terres d’ici 36 mois.

Dieudonné Zra (@zra_dieudonne)

L’article Hôtel du Lac: un joyau architectural de 60.000 m2 est apparu en premier sur Cameroon Radio Television.

Categorie: Camerun

40e AGA Shelter Afrique : la déclaration de Yaoundé adoptée

CRTV - Gio, 24/06/2021 - 22:57

Il s’agit de la feuille de route des 40 prochaines années de la structure panafricaine.

C’est une assemblée générale intense et riche qui s’est tenu ce 24 juin 2021 à l’hôtel de ville de Yaoundé. Près de 7h de discussions dirigées par la présidente du bureau de l’AGA, Célestine Ketcha Courtès. Au sortir des résolutions fortes en guise de cartographie pour les prochaines 40 ans de Shelter Afrique.
Les ministres en charge de l’habitat, des finances, les représentants de la Banque africaine et développement, des institutions internationales et nationales, la société civile réunis à Yaoundé ont décidé en vue du renforcement des mécanismes de production en masse des logements décents et abordables sur le continent africain de :

– Préparer une position commune des Chefs d’Etat sur les questions du logement et du développement;
– Promouvoir les programmes de location avec option achat;
– Garantir des logements aux jeunes, aux femmes et aux personnes vulnérables telles que les personnes handicapées;
– Mettre en place des guichets uniques pour faciliter les démarches;
– Mobilisation du foncier constructible et en tout adapté en tant que composante de la construction de logement;
– Mettre en place des mécanismes financiers;
– Promouvoir la recherche en matière d’habitat;
– Développer des applications.

Toutes les parties prenantes ont convenu de mettre en œuvre et de suivre les recommandations clés prises au cours des travaux de cette 40e AGA de Shelter Afrique. Il s’en suivra donc des actions concrètes des gouvernements nationaux. Un groupe de suivi a également été mis sur pied pour accompagner la mise en œuvre de ces mesures et préparer un rapport sur d’exécution annuellement pour la prochaine assemblée de Shelter Afrique.

Les autres articulations

Outre l’adoption par acclamation de cette « Déclaration de Yaoundé », l’assemblée générale a été ponctué par de grand débat. La présidente du bureau de la 40e AGA a dans son discours d’ouverture dire ce à quoi elle s’engage. Alors que son prédécesseur, le Ministre Kenyan en charge de l’Habitat, James Waimania Macharia, lui passait le témoin, Célestine Ketcha Courtès s’est engagée à honorer la confiance qui a été placée en elle et à assurer la continuité de l’action de Shelter Afrique.

La parole sera par la suite donnée tour à tour au Président du Conseil d’administration, puis au directeur général. Des interventions qui ont permis de cerner l’activité de la structure durant l’année 2020. Année marquée par la crise sanitaire due au COVID19. Un bilan très applaudi par l’assistance physique et virtuelle.

L’assemblée générale de ce 24 juin a également permis au bureau de Shelter Afrique d’adopter le procès-verbal de la 39e AGA de la structure. On aura également parlé rémunération pour l’année 2021 des nouveaux administrateurs, renouvellement des administrateurs représentant les groupes pays 1 et 3 ainsi que les administrateurs indépendants. Autre point important l’accueil du 47e administrateur au sein du Conseil d’administration, le Fonds de Solidarité africain qui marque son entrée avec un capital de 1 milliard de FCFA qui sera converti en Dollars au moment du décaissement de classe B.

La motion de remerciement et de reconnaissance au Président Paul Biya, lue par le Président du Conseil d’administration et le mot de fin de la présidente du bureau de la 40e AGA de Shelter Afrique a mis fin à cette assemblée générale annuelle. Rendez-vous pris pour mai – juin 2022 au Zimbabwe pour la 42e AGA.

Danielle MOUADOUME B.

L’article 40e AGA Shelter Afrique : la déclaration de Yaoundé adoptée est apparu en premier sur Cameroon Radio Television.

Categorie: Camerun

Parliament: National Assembly Concerts on a Universal Health Coverage plan

CRTV - Gio, 24/06/2021 - 22:31
Members of the National Assembly have concerted on universal health coverage plan that will give accessibility to healthcare to all Cameroonians.

The talks were held in a special plenary sitting chaired by the Vice Speaker of the National Assembly, Hon. Baoro Théophile this Wednesday June 23, 2021.

Public Health Minister, Manaouda Malachie elaborated on the healthcare project, explaining to the members of parliament why it is the best form of healthcare.

National Assembly
Universal Healthcare; What it is

The Minister of Public Health, Manaouda Malachie explained that the Universal health coverage means that all people have access to the health services they need, when and where they need them, without financial hardship.

It includes the full range of essential health services, from health promotion to prevention, treatment, rehabilitation, and palliative care.

Manaouda Malachie
Dr. Malachie made it clear that the underlying importance of the healthcare plan is accessibility and affordability.

“The universal health coverage is aimed at ensuring everyone has equity in access to health services and affordability of healthcare to all Cameroonians. Improved health coverage which is a recommendation of the WHO and provide health structures capable of taking care of all health pathologies.”

COVID-19 Vaccination Situation in Cameroon

The vaccination process against the coronavirus was also a major debate at the special plenary sitting.

Public Health minister, Dr. Manaouda Malachie presented the situation of the vaccination process.

He reported that the response to the vaccination is still timid, reason why just over one hundred thousand Cameroonians have been vaccinated so far.

Manaouda Malachie reiterated that the overall objective for the introduction of the COVID-19 vaccine is to get at least 80% of vulnerable target populations vaccinated by December 2021.

– More specifically, it will be to: Inform at least 90% of the population about the introduction of the COVID-19 vaccine in routine vaccination.

– Obtain the commitment and involvement of administrative, political, religious, traditional authorities, civil society organizations (CSOS), influencers and bloggers, opinion leaders, community-based organizations (CBOS), as well as those of related sectors for the introduction of the COVID-19 vaccine in routine vaccination.

-Create and maintain the confidence of at least 90% of the population in the efficacy and safety of the COVID-19 vaccine.

Some members of parliament like Joshua Osih raised worries as to why tax payers money is used to treat coronavirus contaminated patients who have refused to get vaccinated.

Honourable Essomba Bengono Engelbert worried why other government ministerial departments are not communicating much on the actions taken by their ministries to cub the spread of the coronavirus.

Minister Manaouda said the ministry is working with other ministerial departments to follow up the vaccination campaign.

Bruno Ndonwie Funwie

L’article Parliament: National Assembly Concerts on a Universal Health Coverage plan est apparu en premier sur Cameroon Radio Television.

Categorie: Camerun

FRANCE :: Ô SAFARI: AMBIANCE INAUGURALE AVEC LADY PONCE, GUY WATSON ET LE GROUPE D’ORCHESTRE "LES SABA SABA"

237 Cameroun - Gio, 24/06/2021 - 22:19

C’est dans la ville de Sens dans l’Yonne en Bourgogne que la diaspora a déconfiné. Un événement qui a eu lieu samedi dernier à Sens.

Ô SAFARI, pour sa journée inaugurale, a invité la diva, Lady Ponce, l’artiste Guy Watson et le groupe d’orchestre “Les SABA SABA” .

Le nouvel espace Ô SAFARI, restaurant bar lounge situé au 9 avenue Georges Pompidou, 89100 à Sens devient ainsi la plaque tournante des mélomanes en Bourgogne.

Situé à 100 Km de Paris, Ô SAFARI est un restaurant afro-chic de Sens, qui se veut être un lieu de rencontre artistique autour  des soirées à thème, des vernissages, des défilés de modes, bref un haut lieu de la culture africaine.

Belle ambiance en ce jour spécial avec la présence remarquée des artistes Guy Watson,La diva Lady Ponce et le groupe d’orchestre “Les SABA SABA”

Ambiance en images comme si vous y étiez avec les éditions SOPIEPROD qui a fait le déplacement depuis Paris. 

 

Le flux rss de camer.be

L’article FRANCE :: Ô SAFARI: AMBIANCE INAUGURALE AVEC LADY PONCE, GUY WATSON ET LE GROUPE D’ORCHESTRE "LES SABA SABA" est apparu en premier sur Cameroun Online.

Categorie: Camerun

Congo terminal dit non aux emballages plastiques !

237 Cameroun - Gio, 24/06/2021 - 22:19

Congo Terminal, filiale de Bolloré Ports a organisé le 19 juin 2021 une journée « nettoyage des plages ». Quarante-six employés ont ainsi procédé à la récolte et au tri de déchets échoués sur les 3 hectares de plage bordant le terminal à conteneurs.

 

Débutée par une sensibilisation sur le rôle que joue les océans dans la préservation des écosystèmes et le danger que présente les déchets non biodégradables pour la faune et la flore marines, les employés ont ensuite ratissé cette plage et séparé les déchets plastiques des autres déchets. Au total environ 2 tonnes de déchets plastiques ont été assemblés et remis à Cortell Engineering Environment (CEE), l’entreprise en charge de la gestion des déchets au Port Autonome de Pointe-Noire. Ces déchets plastiques seront ensuite orientés vers une entreprise de recyclage.

Cette action mise en place par Congo Terminal en 2016 à l’occasion de la journée mondiale des océans, mobilise le personnel dans la préservation des écosystèmes marins et fait partie de nombreuses autres initiales lancées par l’entreprise pour contribuer à une gestion plus durable et responsable des océans.

En effet, Congo Terminal est engagé dans le programme de labellisation « Green Terminal » conçu par Bolloré Ports.  Ce label couvre l’ensemble des préoccupations environnementales et a été validé par Bureau Veritas, l’un des principaux leaders mondiaux des essais, de l’inspection et de la certification.

 

 

 

 À propos de Congo Terminal

Congo Terminal, concession de Bolloré Ports, est l’opérateur du terminal à conteneurs de Pointe Noire. Certifiée ISO 9001/2015 ; ISPS (sûreté) et Pedestrian Free Yard (HSE), l’entreprise dispose d’équipements et de technologies de pointe et mène des actions solidaires en faveur de la jeunesse, de l’éducation et de la protection de l’environnement. Engagé dans le processus de labellisation « Green Terminal », Congo Terminal déploie des solutions de mobilité respectueuses de l’environnement à travers sa flotte de véhicules 100% électriques dédié au transport du personnel, la mise en place plusieurs fontaines d’eau réfrigérée ainsi d’autres actions liées à la préservation de la biodiversité.

À propos de Bolloré Ports

Bolloré Ports intègre les enjeux ESG dans sa stratégie de développement. De l’impact direct de ses activités à l’impact indirect lié à l’exécution de ses prestations, l’entreprise innove pour réduire son empreinte carbone et préserver la biodiversité. En témoigne la mise en œuvre du programme de labellisation « Green Terminal » de ses terminaux portuaires, audités par Bureau Veritas. Ce nouveau label dont il est le pionnier, apporte une solution concrète au secteur de la transition énergétique. Bolloré Ports met ainsi en œuvre un système de management unique, ayant pour objectif de réduire considérablement son empreinte carbone. Le label Green Terminal repose sur huit piliers fondamentaux qui couvrent l’ensemble des préoccupations environnementales actuelles et des actions à mettre en place pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans ses terminaux portuaires.

Cet article Congo terminal dit non aux emballages plastiques ! est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

L’article Congo terminal dit non aux emballages plastiques ! est apparu en premier sur Cameroun Online.

Categorie: Camerun

Félix Bikpo décroche le Prix Lifetime Achievement des African Banker Awards

237 Cameroun - Gio, 24/06/2021 - 22:19

L’Ivoirien Félix Bikpo, président du Conseil d’administration de African Guarantee Fund (AGF) a décroché, mercredi, le Prix Lifetime Achievement 2021 des African Banker Awards, organisés par le magazine African Banker.

Ce prix récompense la carrière et le travail remarquable que M. Felix Bikpo a accompli dans les secteurs bancaire et financier, pendant près de 30 ans, particulièrement durant ses dernières fonctions de Directeur général du groupe AGF, au cours desquelles il a contribué énormément au financement des Petites et moyennes entreprises (PMEs), en facilitant leurs accès aux garanties.

«Félix Bikpo a été un pionnier, défiant le statu quo et aidant le secteur bancaire à évoluer, à se moderniser et à répondre aux besoins les plus urgents du continent. Son travail au Fonds de Garantie des Investissements Privés en Afrique de l’Ouest (Fonds GARI) puis à African Guarantee Fund (AGF) a fourni une nouvelle vision et un nouveau cadre pour soutenir l’économie réelle sur le continent. », a affirmé M. Omar Ben Yedder, promoteur des African Banker Awards.

« Je suis énormément fier de la croissance qu’a eu AGF au fil des années, sous le leadership d’un grand visionnaire et fier panafricaniste tel que Félix Bikpo, matérialisée désormais par une filiale à part entière au Togo, pour superviser notre portefeuille ouest-africain » a renchéri M. Jules Ngankam, Directeur général de AGF.

« Son leadership au cours de son mandat de Directeur général a eu un impact positif sur la croissance du secteur des PME en Afrique », a poursuivi M. Ngankam, soulignant que lors de « son passage de Directeur général à président du Conseil d’administration, AGF avait signé des accords de garantie avec des institutions financières dans 40 pays grâce auxquels nous avons débloqué plus de 2 milliards de dollars de financement pour les PMEs».

Événement phare de l’année pour les banques africaines, les African Banker Awards ont lieu chaque année lors des assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) qui se tiennent cette année au Ghana.

Cet événement de distinction réunit les leaders africains et internationaux pour distinguer les banquiers et les financiers qui réussissent, créent des opportunités économiques pour les africains et inspirent les nouvelles générations de banquiers qui contribuent à façonner l’avenir du continent.

African Guarantee Fund est une institution financière non bancaire dont l’objectif est de promouvoir le développement économique, d’accroître les créations d’emplois et de réduire la pauvreté en Afrique en fournissant aux institutions financières des solutions de garantie et un appui au renforcement des capacités, spécifiquement destinés à soutenir les PMEs en Afrique.

African Guarantee Fund a été créé par le gouvernement du Danemark par le biais de l’Agence Danoise de Développement International (DANIDA), le gouvernement espagnol par le biais de l’Agence Espagnole de Coopération et de Développement International (AECID) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

Les autres actionnaires sont l’Agence Française de Développement (AFD), le Fonds Nordique de Développement (NDF), le Fonds d’Investissement pour les Pays en Développement (IFU) et la KfW Development Bank. AGF est noté AA- par l’agence de notation Fitch Ratings.

Cet article Félix Bikpo décroche le Prix Lifetime Achievement des African Banker Awards est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

Read More
Journal du Cameroun

L’article Félix Bikpo décroche le Prix Lifetime Achievement des African Banker Awards est apparu en premier sur Cameroun Online.

Categorie: Camerun

Hôpital de Mélen, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong remet de l’ordre dans le désordre

237 Cameroun - Gio, 24/06/2021 - 22:19

Dans le cadre de l’évaluation des Projets d’établissements de formations sanitaires, le Ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a effectué une visite inopinée au Centre hospitalier régional Estuaire de Melen (CHREM) le 23 juin 2021 en compagnie du Secrétaire Général et des Directeurs centraux des affaires financières et des ressources humaines de son département ministériel.  

Dès son arrivée au CRHEM, le Ministre et sa suite ont visité l’ensemble des Services de cette structure sanitaire. Au cours de cette visite, il a constaté avec beaucoup de regret de nombreux dysfonctionnements dont les principaux tiennent à l’insuffisance d’alimentation en électricité et en eau potable, à l’obsolescence du plateau technique, à la mauvaise gestion des déchets biomédicaux, des recettes de l’hôpital et aux absences injustifiées du personnel soignant.  

Face au manque de volonté de la Direction générale d’améliorer les conditions de prise en charge des patients, le Ministre a décidé de la suspension temporaire des indemnités du Directeur général et des Directeurs.

Les économies ainsi engrangées serviront à l’achat des médicaments, consommables et autres produits de santé et la réparation de la climatisation du bloc opératoire.   Pour faire face au mauvais système de paiement des primes et autres indemnités du personnel, le Ministre a annoncé la mise en place d’un système de rémunération basé sur la performance des uns et des autres, non sans les inviter à une priorisation des dépenses de l’hôpital. 

S’agissant des médecins régulièrement absents à leur poste de travail, le Ministre a instruit le Directeur central des ressources humaines de la mise sur bon de caisse de ces derniers conformément à la réglementation en vigueur. Au terme de sa visite, le Ministre a déploré l’état dans lequel se trouve le CHREM : « Je suis très déçu de votre incapacité à gérer cet hôpital » a-t-il déclaré. Ce signal fort du patron de la santé vise à combattre l’inertie et l’absentéisme dans le secteur de la santé.

Saint Clair Kengue

L’article Hôpital de Mélen, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong remet de l’ordre dans le désordre est apparu en premier sur Echos Santé.

L’article Hôpital de Mélen, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong remet de l’ordre dans le désordre est apparu en premier sur Cameroun Online.

Categorie: Camerun

Hôtel du Lac: Foundation Stone Laid, Completion Earmarked in 36 Months

CRTV - Gio, 24/06/2021 - 22:11
The foundation stone for the construction project of a five star hotel at the Yaoundé Municipal Lake called “Hotel du Lac” has been laid this Thursday June 24, 2021.

Prime Minister Joseph Dion Ngute, personal representative of the Head of State, Paul Biya presided over the ceremony.

Dion Ngute said the construction of a five star hotel in the heart of the capital will boost the country’s hospitality infrastructure and lead to an increase in touristic activities in Cameroon.

Hotel du Lac is the biggest construction project in the Central Africa subregion so far.

Hotel Du Lac

Hotel du Lac: the Ambitious Project

Hotel du Lac will be one of Cameroon’s biggest construction projects.

The three compartments infrastructure will be made up of a main hotel, an annex and a conference Centre sitting on a 3 hectare piece of land on the west side of the Yaoundé Municipal Lake.

The hotel building itself will rise to  thirty stores while the annex will be seventeen stores.

A total of 218 rooms will be setup based on international standards.

There will also be a conference room, multiple restaurants, a sky bar with a terrace on the 24th floor, two pools (one indoors and another outdoor) and a big fitness centre.

On the upper floors of the tower, there will be 93 apartments with a total of 132 rooms. This will take the capacity of the hotel from an initial 300 rooms previewed to the total number of 350 bed rooms at the finish of the project.

The annex building will be built in a yacht like shape, hosting 13,350 metres square of office spaces of Grade A standards which will attract multinationals.

The conference centre will be constructed in the eye-catcher form of architecture and will function like a real landmark in the urban town of Yaoundé.

This centre will be able to host over 1,000 people, a triangularly built auditorium, several conference rooms and a ball room.

For traffic to be made fluid, a four hundred capacity parking lot will also be constructed.

The company chosen to manage the five star resort is the management of the Marriott American luxury hotels which supervises over six thousand hotels worldwide.

Hotel du Lac upon completion will stand 108m tall, with a helipad at the roof top, making it the tallest building in Cameroon.

The construction project is private funded and is being carried out by the Belgian company, International Infrastructure Development Group.

With its 36 months deadline to the completion of the project, the Prime Minister, Joseph Dion Ngute urged every party involved to scrupulously respect the contract commitment so that convincing results can be achieved.

Bruno Ndonwie Funwie

L’article Hôtel du Lac: Foundation Stone Laid, Completion Earmarked in 36 Months est apparu en premier sur Cameroon Radio Television.

Categorie: Camerun